Une Tesla prend feu après une collision, provoquant le décès du conducteur

Par posté le 18 mai 2018

Selon les pompiers, les batteries sont la cause du violent incendie qui a provoqué la mort du conducteur.

incendie Tesla

Le conducteur allemand, âgé de 48 ans, a perdu la vie en début de semaine dans le Sud de la Suisse. Celui-ci aurait heurté une barrière de sécurité centrale sur une autoroute du canton de Tessin, ce qui aurait déclenché l’incendie du véhicule, explique le site d’info automobile Caradisiac.

D’après les pompiers, “L’impact violent sur des batteries au lithium-ion a probablement causé ce que l’on appelle un “emballement thermique”, lorsqu’une montée rapide et inarrêtable de la température survient.” Ceux-ci ont précisé que les instructions spécifiques fournies par Tesla sur son site leur ont permis d’éteindre le feu plus efficacement, mais il était hélas déjà trop tard pour sauver la vie du conducteur.

Tesla, qui s’engage à aider les pompiers et les intervenants de premiers secours à gérer en toute sécurité les situations d’urgence impliquant ses véhicules, a de son côté réagit au tragique accident: “Nous sommes profondément attristés par cet accident et collaborons avec les autorités locales pour établir les circonstances exactes dans lesquelles il s’est produit. Tesla n’a pas encore reçu de données provenant du véhicule et, par conséquence, ne peut établir les faits bien qu’il semble s’agir d’une collision à grande vitesse.”

Même s’il s’agit ici d’un tout autre phénomène, plusieurs accidents impliquant l’autopilote de la Tesla sont survenus par le passé. Dans ce cas, la question de la responsabilité se pose et reste toujours floue à ce jour. Aucune réglementation précise encadrant l’utilisation de véhicules autonomes n’existe actuellement. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre précédent article sur le sujet.

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone. Cinéphile acharné et authentique gamer.

Articles similaires

3 Comments

  1. Dan

    18 mai 2018 at 12 h 57 min

    C’est évident qu’un crash de Tesla fait tout de suite saliver les “ anti “ ! A quand un article pour chaque chiure de mouche sur le pare-brise ?

    • Simon

      19 mai 2018 at 15 h 24 min

      Ce qu’on reproche à Tesla c’est ;
      1. Se servir de citoyens en guise de pilote d’essais (ce qui leur coute beaucoup moins cher)
      2. Se livrer à des essais techniques sur la voie publique alors que cela doit se faire sur des sites sécurisés.
      3. En conséquence de quoi il y a aussi mise en danger d’autrui et ce qui est un délit relevant du code pénal..

  2. Dan

    19 mai 2018 at 15 h 26 min

    @Dan En fait, je n’ai pas envie de finir ma vie comme “une chiure de mouche” sur le pare-brise d’une Tesla à cause d’une intelligence qui est de surcroit “artificielle” :)

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>