L’organisme Arch Mission Foundation va imprimer Wikipédia sur des fines plaques de métal et envoyer le tout sur la lune.

17309735_1462811517070574_6584026083167279365_n

Arch Mission Foundation est un organisme à but non lucratif qui s’occupe de disperser des archives de l’humanité à travers le cosmos. Les milliers de pages de Wikipédia tirées de la version anglaise du site seront « écrites » sur des petites plaques de métal à peine plus minces qu’un cheveu humain.

Le contenu sera ensuite amené sur la surface lunaire au cours des deux prochaines années. La taille totale des archives sera similaire à celle d’un CD. Les archives feront office de sauvegarde de données de l’humanité, son histoire et sa culture, explique Arch Foundation. L’idée est de laisser une trace dans le cosmos s’il devait nous arriver quelque chose.

Les futurs humains, ou extra-terrestres pourront trouver ces archives dans un avenir très lointain, et avoir un aperçu de la vie au cours du segment relativement court de l’existence humaine. En plus des pages Wikipédia, la fondation enverra également le Long Now Foundation’s Rosetta Project : un projet de collaboration entre spécialistes du langage pour créer l’équivalent moderne de la Pierre de Rosette, qui contiendra plus de 1500 langues.

Arch Mission Foundation prévoit d’envoyer d’autres données sur la lune dans les années qui suivent. L’organisme avait déjà envoyé des archives de la trilogie de science-fiction « Fondation », de Isaac Asimov.