Les passants qui rédigent un message ou regardent leur écran de téléphone sont de plus en plus souvent à l’origine d’accidents aux intersections. La Corée du Sud a trouvé une solution pour y remédier.

Crédit photo : BBC
Crédit photo : BBC

Pour éviter les “smombies” (contraction de smartphone et de zombies), ces accros aux smartphones qui ne regardent plus où ils traversent ni où ils mettent les pieds car ils sont trop absorbés par leur écran de téléphone, la Corée du Sud a décidé de lancer une application d’un nouveau genre.

L’agence de presse Yonhap nous apprend en effet que la Commission Coréenne des Communications a lancé un service qui bloque automatiquement le smartphone de l’utilisateur lorsque celui-ci effectue plus de cinq pas dans la rue en le tenant allumé.

Le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité de la Corée du Sud a constaté que les accidents de la route impliquant une utilisation intempestive du smartphone avaient doublé ces cinq dernières années, avec 40%  d’utilisateurs âgés de moins de 20 ans. L’application vise donc essentiellement les adolescents, la majeure partie des accidents étant survenus en 15 et 17h, moment où ces derniers rentrent à leur domicile après les cours.

La Commission, qui veut ainsi forcer les piétons à rester concentré sur leur environnement, a déclaré qu’elle espérait que ce service “anti-smombie” réduira les accidents liés à l’utilisation des smartphones chez les adolescents, ajoutant qu’elle fournira également à l’avenir des services semblables à destination des adultes.

Plusieurs pays tentent de lutter contre le problème, comme à Honolulu par exemple (état d’Hawaï), où une amende de 15 à 35 dollars peut être adressée à toute personne qui consulte l’écran de son téléphone lorsqu’elle pose le pied sur la route.