Le géant du web souhaiterait ainsi relancer la machine Wear OS.

Jusqu'à présent, Google collaborait surtout avec LG.
Jusqu’à présent, Google collaborait surtout avec LG.

Wear OS se porte mal. Si le système d’exploitation de Google reste un incontournable pour les fabricants de montres connectées, de plus en plus de constructeurs se détachent de la plate-forme pour concevoir leur propre OS. Après Samsung, c’était ainsi au tour de Fitbit de présenter récemment une montre connectée exploitant sa propre plate-forme.

Face à Apple, Google ne pèse plus bien lourd sur le marché des wearables et le géant du web doit absolument récupérer des parts de marché s’il espère survivre. Pour cette raison, il aurait décidé de commercialiser ses propres montres connectées sous Wear OS, lesquelles seraient attendues en magasin en fin d’année, et intégreraient la gamme Pixel du constructeur.

Jusqu’à présent, Google travaillait principalement avec LG. L’entreprise coréenne avait lancé plusieurs modèles de montres connectées sous Android Wear, mais souhaiterait semble-t-il se retirer d’un marché peu séduisant pour les fabricants de smartphones.