Test – South Park L’Annale du Destin : l’irrévérence en mode nomade sur Switch

Par posté le 9 mai 2018

Suite directe du Bâton de la Vérité, L’Annale du Destin débarque sur Switch après être sorti en octobre dernier sur PC, PS4 et Xbox One. Rien ou presque ne bouge, et le titre reste toujours avant tout destiné aux fans de la série et aux amateurs d’humour irrévérencieux. Amis du bon goût et de la bienséance, vous pouvez donc une fois de plus passer votre chemin.

South Park L'Annale du Destin Switch

South Park : L’Annale du Destin n’apporte pas de grand bouleversement par rapport au Bâton de la Vérité, que ce soit sur le fond ou sur la forme (voir notre teste réalisé à l’époque). On a toujours cette agréable sensation de participer activement à un long épisode de la série (15 à 20h de jeu) tant la réalisation et le ton restent fidèles aux idées complétement barrées des créateurs Trey Parker et Matt Stone.

Les gamins passent ici presque sans transition de l’univers du Seigneur des anneaux à celui des super-héros, toujours sous l’influence de Cartman qui veut, dans le costume du Coon, retrouver un chat perdu et éradiquer le crime des rues de South Park. L’occasion parfaite pour pasticher à loisir les productions Marvel et DC !

South Park L'Annale du Destin Switch(1)

Côté gameplay, L’Annale du Destin est un peu plus riche en contenu avec des affrontements davantage tactiques qui poussent le joueur à exploiter une toute nouvelle grille de déplacement sur le champ de bataille. La création d’équipes complémentaires pour vaincre ses adversaires est également de mise. Même s’ils sont très amusants, les combats restent toutefois assez répétitifs et pas suffisamment techniques pour accrocher les mordus de jeux de rôle. Souvent trop facile, le jeu n’est finalement souvent qu’un prétexte à une succession de gags destinés à faire éclater de rire les fans de la série…et cela fonctionne à merveille !

Ces derniers ont une fois de plus de quoi se rassasier en blagues de mauvais goût et en moments épiques grotesques. La liberté de ton de South Park demeure inaltérable et cela apporte un peu de « fraicheur » au sein de l’industrie vidéoludique. Il est donc d’autant plus satisfaisant de voir débouler pareil titre sur une console de Nintendo, habituellement habitué aux titres mignons et destinés à toute la famille. Heureusement les choses changent avec le succès de la Switch et les jeux aux tons plus adultes sont désormais nombreux sur celle-ci.

South Park L'Annale du Destin Switch(2)

Pourquoi donc changer une formule qui marche ? South Park : L’Annale du Destin est donc quasi identique sur Switch que sur les versions PC, PS4 et Xbox One sorties en octobre 2017. Le matériau d’origine présentant des graphismes simples et une animation épurée, le rendu visuel est pour ainsi dire identique. On remarquera simplement une image un peu plus floue et étirée en mode téléviseur qu’en mode tablette, sans pour autant que cela soit dommageable. Côté prise en main, ça fonctionne très bien et de façon intuitive à l’aide des joy-cons. Il est également possible en mode portable d’interagir directement sur l’écran tactile mais cela reste franchement dispensable. Enfin, nous avons constaté des temps de chargement souvent longuets (plus que sur les autres supports), ce qui a tendance à briser un peu l’immersion.

A noter que les DLC ne sont pas inclus dans cette version, mais disponibles à l’achat individuellement ou en pack dans le pass saisonnier. Les DLC “Le deck du danger” et “Une nuit à la Casa Bonita” sont d’ores et déjà disponibles tandis que le troisième DLC principal, “Tout Croustillant”, sera disponible dès sa sortie à venir dans le courant de l’année.

Les + :

- Bonne durée de vie
- Parfaitement fidèle à la série
- Toujours aussi drôle
- Une liberté de ton quasi miraculeuse
- Du fan-service à la louche
- Un jeu accrocheur qu’on ne lâchera plus grâce au mode portable

Les - :

- La VF sans les voix officielles
- Ça manque de challenge
- Un gameplay trop limité
- Des temps de chargement longuets

Conclusion

La version Switch de South Park : L’Annale du Destin est une fois plus à réserver aux fans de la série, et qui plus est à ceux qui voudraient emporter le jeu n’importe où avec eux. Les qualités et les défauts du titre original sont les mêmes, avec d’un côté un gameplay trop limité et une trop grande facilité, mais de l’autre une liberté de ton jouissive et des gags souvent très drôles. L’impression de vivre un long épisode de la série est prégnante et risque de ne pas vous lâcher. D’où l’intérêt de pouvoir désormais l’emporter partout avec soi !

16/20

 

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone. Cinéphile acharné et authentique gamer.

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>