Un nouveau jeu à la mode dans le milieu des écoliers entraîne de vilaines brûlures.

sei_10805102-e1525707015646

Bien que le phénomène ne soit pas nouveau –les vidéos YouTube abondent–, le déodorant challenge inquiète l’Angleterre, d’où les témoignages d’accidents affluent. Comme beaucoup de jeux de “cour de récré”, le principe est simple : celui qui participe doit tenir le plus longtemps possible, dans le cas présent face au jet d’un déodorant. Une exposition étendue provoque très vite des brûlures cryogéniques pouvant laisser des cicatrices permanentes.

Le cas d’Ellie Prescott est un cas parmi tant d’autres, la jeune fille de 10 ans a participé au déodorant challenge alors qu’elle était avec des camarades dans un parc. Les photos prises par la mère de la jeune fille sont sans appel, une brûlure qui, trois semaines après les faits, est encore loin d’être guérie.

La mère d’Ellie a voulu mettre en garde les parents d’élèves de la zone de Bristol, où le déodorant challenge prend de l’ampleur. Elle a donc posté un message sur Facebook pour dénoncer ce nouveau jeu. « Une greffe de peau pourrait bien être nécessaire », regrette-t-elle.

La réaction de la maman sur Facebook.
La réaction de la maman sur Facebook.

« Depuis d’autres enfants ont demandé à ma fille ce qu’elle avait à son bras, et quand elle leur a raconté, ils ont répondu qu’il avait aussi participé à ce défi et lui ont montré leurs cicatrices », raconte la mère d’Ellie.