Avec 75 millions d’abonnés payants, Spotify affirme sa position dominante sur le marché du streaming musical.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Depuis son entrée en bourse, le géant du streaming a gagné pas moins de 4 millions d’abonnés payants. Des chiffres encourageants pour le service de streaming musical, qui affirme sa position dominante sur le secteur, et conserve une avance confortable sur son principal rival, Apple Music.

Assez paradoxalement pourtant, Spotify ne génère toujours pas de bénéfices. L’entreprise suédoise a enregistré une perte sèche de 41 millions d’euros le trimestre dernier et éprouve toujours des difficultés à devenir rentable malgré un chiffre d’affaires en hausse et une base d’abonnés qui se rapproche progressivement des 100 millions.

Le géant suédois affirme d’ailleurs vouloir atteindre les 92 à 96 millions d’abonnés d’ici la fin de l’année. Une augmentation importante de sa base d’utilisateurs qui lui permettrait peut-être de franchir un cap important car nombreux sont aujourd’hui les analystes à remettre en question le modèle économique des plates-formes de streaming musical.