La nouvelle expérience interactive promise par Nintendo réunissant construction, jeu et découverte est arrivée entre nos mains. Nous avons pu tester le kit Toy-Con 01 Multi-set qui comprend différents jouets en carton (les fameux Toy-Con) qui prennent vie grâce à toute la technologie comprise dans la Switch.

Nintendo Labo

Dès le déballage, l’efficacité et la convivialité chère à Nintendo répondent à l’appel. Le contenu de la boite est très bien présenté avec une iconographie claire, des planches (au nombre de 28) numérotées et colorées pour chaque Toy-Con à fabriquer, une cartouche de jeu et un sachet avec des élastiques, ficelles et autocollants réfléchissants.

On insère la cartouche dans la Switch et le programme nous invite pour commencer en douceur à fabriquer une protection pour Joy-Con (les manettes qui s’insèrent de part et d’autre de l’écran de la console). On détache donc soigneusement la pièce en carton (unique) de la première planche du lot, on la plie selon les instructions qui apparaissent sur l’écran de la console, on insère les languettes là où il faut et le tour est joué : on obtient facilement une housse de Joy-Con qui ne sert pas à grand-chose si ce n’est nous donner un premier aperçu déjà plutôt convaincant de ce que propose Nintendo Labo.

Nintendo labo(0)

Du carton et de la Switch dans les idées

Le carton livré est suffisamment épais pour offrir une résistance tout à fait correcte (même si cela reste du carton) et est assez souple pour être plié et manipulé avec facilité. Comme promis par Nintendo, tout se réalise effectivement sans la moindre paire de ciseaux ni pointe de colle. Le mode d’emploi qui s’affiche sur l’écran de la Switch est hyper clair, et l’on peut aisément passer à l’étape suivante, revenir en arrière, zoomer ou passer en accéléré une explication donnée en appuyant sur les boutons du Joy-Con ou en touchant directement l’écran de la Switch. On regrettera simplement qu’il n’y ait pas d’option pour faire défiler automatiquement l’ensemble des explications. Ce principe de mode d’emploi est appliqué pour chacun des 5 Joy-Con présents dans la boite, tous parfaitement modélisés dans l’application présente sur la cartouche. Il n’y a qu’à suivre les instructions, comme avec Ikea !

La simplicité est au rendez-vous et chaque montage peut sans problème être effectué par un enfant dès l’âge de de 6 ans, même si la présence d’un adulte est recommandée pour les Toy-con les plus longs à assembler (la maison et le piano notamment, qui demandent respectivement entre 120 et 180 minutes et entre 150 et 210 minutes de montage). Mais aussi bien sûr pour plus de convivialité ! Car Nintendo Labo est une activité idéale à partager entre enfants et adultes pour passer une après-midi ludique et éducative. Outre contenir les instructions de montage et des jeux pour faire fonctionner les Toy-Con (on y reviendra), la cartouche possède également une partie découverte (Construire, jouer et Découvrir ils nous avaient promis). Il s’agit en fait d’astuces et d’explications simples pour trouver de nouveaux moyens de s’amuser avec ses Toy-Con ou d’en apprendre un peu plus sur les technologies de la Switch et des Joy-Con qui sont ici exploitées : la caméra IR (infrarouges), le gyroscope, l’accéléromètre et les vibrations HD.

Nintendo Labo(1)

Pour le gyroscope et l’accéléromètre, les applications dans les jeux se rapprochent de ce que proposaient déjà la Wii avec une reconnaissance des mouvements et de la rotation effectués en tenant les Joy-Con. Prenons l’exemple de la moto : les deux Joy-Con sont placés aux deux extrémités du guidon, le pilotage se fait donc en bougeant le guidon de gauche à droite et en tournant l’accélérateur. La caméra permet par contre des choses plus étonnantes comme avec le piano qui demande d’appliquer, à l’arrière de chaque touche, un sticker réfléchissant qui sera lu et interprété par le Joy-Con droit dans lequel se trouve la caméra IR. Ingénieux. Chaque Toy-Con révèle ainsi son lot de petits « secrets » à découvrir, ce qui est aussi plaisant pour les petits que pour les grands qui pensaient connaître leur Switch sur le bout des doigts.

Des jeux pour les plus jeunes

Mais qu’en est-il des jeux à proprement parler ? Commençons par la voiture téléguidée, le Toy-Con le plus rapide à monter (10 minutes à peine). Celle-ci demande de glisser les Joy-Con gauche et droit de part et d’autre de l’engin (qui ressemble davantage à une créature extra-terrestre qu’une voiture) qui se contrôle ensuite avec l’écran de la Switch. Ce sont alors les vibrations des deux Joy-Con qui font avancer la bête, la puissance de celles-ci pouvant être ajustée. L’intérêt semble ici limité, même si le logiciel nous invite à créer des parcours autoguidés avec des bandes réfléchissantes ou à organiser des « combats de sumos » entre voitures. La boite contient une découpe pour construire une seconde voiture mais il faudra aussi posséder une seconde paire de Joy-Con (non fournis, bien sûr).

La canne en pêche, dont le rendu est très réussi (des œillets et une ficelle viennent s’ajouter aux bouts de carton), propose un jeu hélas rapidement lassant. On place l’écran de la Switch à la verticale dans le Toy-Con, un Joy-Con dans la canne, l’autre dans la manivelle, et l’on balance sa canne de haut en bas pour ferrer le poisson et l’on mouline pour faire monter ou descendre sa ligne. Pas sûr qu’on y reviendra souvent, même s’il est possible de créer ses propres poissons (avec…le piano !). Nintendo Labo(2)

Le piano, justement. Il s’agit probablement du Toy-Con le plus réussi au niveau design et le plus amusant du point de vue divertissement. Le montage n’est néanmoins pas simple et demandera un minimum de patience et de concentration. Mais, comme l’ensemble des Toy-Con, le résultat final apporte une certaine satisfaction et ne déçoit pas. L’écran de la console vient se poser dessus telle une partition et le Joy-Con droit avec la caméra est positionné à l’arrière pour capter les touches sur lesquelles le joueur appuie. Quatre boutons viennent également se positionner pour changer de gamme ou d’instrument. Un beau jouet qui obtiendra certainement un maximum de suffrages auprès des enfants.

A moins que la moto ne l’emporte au finish. Celle-ci va en effet de pair avec le jeu le plus « développé » de la cartouche, comprenant plusieurs circuits, des personnages sympas et quelques challenges à accomplir. C’est véritablement le seul jeu qui incitera le joueur à revenir s’y frotter spontanément.

L’intérêt des jeux de la maison sont quant à eux à moindre, voire inexistants. En insérant l’un des trois outils dans les ouvertures de l’habitation on lance des animations différentes sur l’écran placé en façade sur lequel on doit s’occuper d’une sorte de tamagotchi. On le nourrit, on le fait courir dans une roue tel un hamster, on le fait s’envoler le plus haut possible à l’aide d’un ballon en évitant des obstacles et on peut faire couler de l’eau d’un robinet pour inonder la pièce où il vit. Même si la créature monte en niveau, pas sûr que cela vous tienne en haleine durant des heures. Néanmoins, ce Toy-Con est celui qui se prête le plus à la personnalisation, ce qui le rend éminemment sympathique auprès des plus créatifs.

Nintendo Labo(4)

Colorier et réinventer Nintendo Labo

Car en effet, et c’est en quelque sorte la cerise sur le gâteau, Nintendo Labo contient toute une partie personnalisation. Les Toy-Con étant tous composés de morceaux de carton, ceux-ci peuvent être coloriés et l’on peut y apposer des stickers (voire ajouter des bouts de carton, certains étant fournis dans la boite telle cette tête d’éléphant pour la voiture téléguidée), le tout selon son imagination. Même si Nintendo commercialisera des planches à cet effet, vos marqueurs et un peu d’imagination feront parfaitement l’affaire. Pour les plus grands, l’Atelier Toy-Con (qui se trouve dans la partie « Découvrir ») permet d’imaginer de nouvelles manières de jouer avec ces jouets en carton. Là, les plus inventifs et les développeurs en herbe pourront exploiter les technologies des Joy-Con et trouver de nouveaux usages pour leurs Toy-Con. Les possibilités semblent alors infinies et l’on attend avec impatience de découvrir comment chacun pourra devenir un créateur à part entière du Nintendo Labo !

Les + :

– Du bricolage convivial, à partager entre petits et grands
– Du matériel de qualité
– Des instructions de montage limpides
– Un sentiment d’accomplissement à la fin de chaque montage
– Découvrir l’envers du décor
– Les possibilités de nouveaux usages grâce à l’atelier
– La personnalisation libre

Les – :

– Des jeux à l’intérêt assez limité
– Avant tout pensé pour les enfants

Conclusion

Avec Nintendo Labo, la magie opère et l’on s’extasie comme un gosse devant chaque objet construit. La convivialité est au rendez-vous et, même si on a vite fait le tour des jeux proposés, certains Toy-Con ont de l’allure et forment de bien jolis jouets. En comptant le temps de montage, les jeux et les divers éléments de personnalisation possibles, ce Multi-set semble être un bon investissement pour occuper intelligemment vos enfants durant plusieurs après-midis. Sans compter que les plus grands pourront expérimenter à loisir grâce à l’atelier qui permet d’inventer sa propre façon de jouer.

15/20