Des hackers finlandais s’offrent la possibilité de rentrer comme ils veulent dans 40.000 hôtels.

slider-hotel_keycard21

Les cartes de chambres magnétiques offrent beaucoup d’avantages pour les hôtels. Si un client perd sa carte ou si la carte est abimée, l’hôtel peut directement lui en fournir une nouvelle. Les cartes sont également interchangeables, chaque carte peut être programmée pour ouvrir n’importe quelle chambre. De plus, la sécurité était jusqu’ici également renforcée, mais des hackers de la compagnie finlandaise F-Secure viennent de mettre un terme à cette idée.

Le piratage de la carte se fait en quelques secondes, et peut même se faire à distance. Le logiciel pirate récupère toutes les informations de la carte d’une chambre pour ensuite utiliser ces informations et créer un passe-partout permettant aux hackers d’avoir accès à tout l’hôtel.

Le système électronique permettant de cloner les cartes.
Le système électronique permettant de cloner les cartes.

« On peut le faire avec une carte de chambre, une carte du personnel de nettoyage ou encore une carte du garage. On peut même cloner votre carte dans l’ascenseur si vous avez votre pass dans la poche avant », affirme Tomi Tuominen de F-Secure. C’est le logiciel du système de fermeture Vision de VingCard qui est ici piraté, plusieurs millions de chambres des 40.000 hôtels présents dans 166 pays sont équipés avec ce logiciel.

La société F-Secure conseille donc aux hôtels de contacter des entreprises de contrôles pour recevoir des logiciels mis à jour. Ils devront ensuite actualiser chaque serrure avec le nouveau logiciel. On espère que d’autres hackers moins bien intentionnés n’ont pas déjà mis au point un tel système.