Une console de jeu faite de plusieurs écrans autonomes et réorganisables à l’envie, c’est le nouveau concept auquel réfléchit le géant nippon.

nintendo-multi-screen-patent-3-1093x720

Nintendo s’est toujours montré créatif en matière d’expériences multijoueurs, on se rappelle des câbles Game Link qui permettaient de connecter les GameBoy et les connexions sans fil de la 3DS. La Wii U et la Switch apportaient également des fonctionnalités qui ont révolutionné la jouabilité.

Nintendo, qui surfe toujours sur la vague de succès de sa console Switch, vient de déposer un nouveau brevet à la “United States Patent and Trademark Office” : il s’agit d’un système de jeu « composé d’une pluralité d’appareils autonomes capables de communiquer les uns avec les autres ».

nintendo-multi-screen-patent-1

La description peut s’avérer un peu alambiquée, mais le concept est relativement simple : plusieurs appareils tactiles peuvent être connectés ensemble pour devenir une surface de jeu propre.

Chaque écran tactile serait en fait un appareil autonome, avec sa batterie, son processeur et son système de connexion sans fil pouvant être lié à un ou plusieurs de ses “frères”. Le joueur choisirait la disposition de ces écrans entre eux en fonction du type de jeu, permettant ainsi suffisamment de configurations différentes.

Les écrans ne devraient pas se toucher pour fonctionner ensemble, les utilisateurs peuvent donc jouer chacun d’un côté d’une table, dans le cadre d’un match de “air hockey” par exemple. Les écrans pourraient aussi être inclinés pour donner du mouvement, comme montré dans l’une des images : un jeu de bowling virtuel où l’inclinaison du premier écran ferait rouler la boule jusqu’au second.

nintendo-multi-screen-patent-6

Le concept, s’il venait à dépasser le stade de brevet, pourrait s’avérer redoutablement efficace et révolutionner les expériences multijoueurs.