C’est une petite révolution : Microsoft vient tout juste de présenter sa dernière solution de sécurisation à destination de l’Internet des objets dotée d’un noyau Linux personnalisé.

©Weedezign/Istock.com
©Weedezign/Istock.com

Azure Sphere prend la forme d’un microcontrôleur directement relié au cloud de la firme de Redmond (États-Unis) et géré par un nouveau système d’exploitation basé sur Linux.

Azure Sphere se présente comme une solution de sécurisation de l’Internet des objets (IoT) dans le cloud. Cette approche est censée répondre à la problématique de la sécurité, jugée particulièrement préoccupante en ce qui concerne les objets connectés du quotidien, rarement mis à jour et souvent qualifiés par les experts de véritables passoires à disposition des pirates du monde entier.

Selon Microsoft, le développement d’Azure Sphere ouvre la porte à une nouvelle génération d’objets connectés plus sûrs, les microcontrôleurs pouvant être installés aussi bien dans des petites ampoules que dans d’imposants réfrigérateurs. Affaire à suivre…