Un groupe de conducteurs Tesla ont mis en commun leurs données pour couper court à une inquiétude tenace : dans quelle mesure l’autonomie des batteries diminue-t-elle avec le temps ?

Crédit Photo : AFP
Crédit Photo : AFP

L’inquiétude parait bien légitime si on faisait une analogie avec les batteries de nos smartphones. En effet, ceux-ci perdent en autonomie à mesure que le temps passe, et, passé un certain seuil, certains doivent passer par la case recharge deux fois par jour.

Les batteries Tesla souffrent-elles du même phénomène ? Des utilisateurs Tesla ont compilé leurs données dans un Google Doc public pour répondre à cette question, elle la réponse est rassurante : les batteries Tesla perdent moins de 10% de leur autonomie une fois le seuil des 250.000 km parcourus.

screen-shot-2018-04-14-at-2-54-02-pm

Le document Google Doc permet à chacun de partager son expérience selon plusieurs critères : kilométrage, utilisation journalière et habitude de rechargement. Plusieurs centaines de personnes ont déjà témoigné. Les propriétaires de Telsa belges et hollandais ont également partagé leurs informations sur le forum Tesla Dutch-Belgium.

Les chiffres sont donc rassurants, pour les 100.000 premiers kilomètres, la voiture ne perd que 5% d’autonomie et il faut dépasser les 300.000 km pour observer une diminution de 10%. Les utilisateurs expliquent aussi qu’il n’y a pas d’incidence sur la batterie selon que l’on recharge à 60, 70, 80 ou 90% de la capacité maximale. Une recharge via les stations Supercharger n’affecte pas non plus les performances. Seul le fait de laisser la voiture à 0 ou 100% pendant plus de deux heures aurait des conséquences visibles sur l’autonomie, ce qui parait logique.

Selon les chiffres officiels du constructeur, il faudrait atteindre 800.000 km pour atteindre 20% de perte d’autonomie, autant vous dire qu’aucun propriétaire n’est allé aussi loin pour le vérifier.