Google fait partie des candidats pour le rachat de Nokia Health, anciennement Whithings.

Nokia-Health-Mate-1-1068x490

L’année passée, Nokia avait acheté la compagnie française Whithings pour créer sa division Nokia Health. Il semblerait bien que le groupe finlandais ait depuis changé ses projets puisqu’il annonçait en février une révision stratégique de sa branche “santé connectée“.

Le site Les Échos affirme que le géant Google fait partie des quatre potentiels acquisiteurs de Nokia Health. Deux sociétés françaises seraient également de la partie ainsi qu’une société non européenne. Google procéderait au rachat pour sa filière Nest, spécialisée dans les produits de domotiques, qui vient d’être fusionnée à la division hardware de Google.

Il s’agit d’une stratégie cohérente pour Google, qui s’est lancé dans la course des objets connectés pour faire face à Amazon et Apple. Les appareils connectés pour la maison, qui sont pilotés par son Google Assistant, se sont vendus par « dizaines de millions depuis 2017 », déclare Google.

L’objectif de Google est d’étendre son catalogue d’appareils intelligents : les montres, balances, moniteurs pour bébés et horloges connectées de Nokia Health viendraient donc se placer sous le contrôle de Google Assistant.

Le gouvernement français suivrait d’ailleurs le dossier de près puisque Whithings était jusqu’à présent resté européen. Google n’a pas encore fait de commentaire concernant le potentiel rachat. Le résultat de l’enchère sera connu d’ici un mois.