Créée il y a deux ans, la startup belge Nestore cherche à réinventer le déménagement. Elle a ainsi mis en place un service complet pour accéder à son garde-meubles le plus rapidement possible. La jeune pousse ne s’arrête pas là et développe désormais une plateforme de mise en relation avec des déménageurs.

Les deux fondateurs de Nestore, Christophe Petit (à gauche) et Thomas de Bassompierre
Les deux fondateurs de Nestore, Christophe Petit (à gauche) et Thomas de Bassompierre

C’est souvent la grande interrogation pour les étudiants au moment de vider leur kot le temps d’un été ou lors d’un déménagement vers une résidence plus petite : que faire de toutes ses affaires ? L’option garde-meubles devient alors souvent indispensable mais sans pour autant être toujours la plus simple à mettre en place. Pour faciliter le transfert des précieux objets, il existe désormais Nestore. Cette startup belge, lancée il y a deux ans par Christophe Petit et Thomas de Bassompierre s’est donnée pour mission de faciliter les déménagements des affaires des particuliers vers un garde-meubles, en se différenciant de l’offre qui existe actuellement. « On prend tout en charge. On va chercher les affaires, on les stocke dans notre propre bâtiment et on les ramène un jour maximum après la demande du propriétaire », détaille le fondateur.

Afin de toucher un public le plus large possible, la location est plutôt flexible. « Ça peut aller de quelques jours à quelques mois en été pour les étudiants, par exemple. Mais ça peut être aussi beaucoup plus », précise le responsable. Actuellement, l’entreprise dispose d’un bâtiment à Zaventem d’environ 2.000 mètres carrés. « Pour le moment, environ 550 mètres carrés de surface sont occupés. On accorde évidemment une grande attention à la sécurité mais aussi à l’absence d’humidité car certaines personnes stockent des objets sensibles comme des tableaux » explique le fondateur…diplômé en assurance.

En plus de cette offre, la startup bruxelloise a également décidé d’élargir sa gamme de services et propose désormais NestMove. L’objectif est ici d’organiser les déménagements sans passer par la case garde-meubles. « On a désormais acquis une bonne connaissance du secteur. On se charge de calculer le prix en fonction du volume à déménager. Nous soumettons ensuite le travail à plusieurs sociétés de déménagement pour offrir ensuite le meilleur devis », détaille Christophe Petit. Actuellement, Nestore travaille avec une dizaine de déménageurs mais devrait rapidement augmenter ses collaborations, aussi bien en Wallonie qu’en Flandre. La startup souhaite aussi davantage mettre en avant cette offre. « Ça passera notamment par une refonte de notre site afin de mettre sur un même niveau nos deux activités ».