Le scandale de Cambridge Analytica a poussé de nombreux internautes à fermer leur compte. Mais avant de procéder, songez à collecter vos précieuses données, en ce compris vos photos.

Crédit : Chris Ratcliffe — Bloomberg/Getty Image
Crédit : Chris Ratcliffe — Bloomberg/Getty Image

Le scandale Cambridge Analytica continue à faire des vagues, poussant de nombreux membres du réseau à se désinscrire. Une décision qui revient à tout un chacun, mais qui peut s’avérer compliquée compte tenu de l’importance qu’a acquis le réseau social dans notre vie. Entre les messages, les photos et les évènements publiés, le contenu “sauvegardé” sur le réseau social par chaque utilisateur est devenu dans certains cas très important, au point de soulever quelques questions sur la façon de procéder.

Heureusement pour l’utilisateur, Facebook met à sa disposition un processus qui devrait lui faciliter la tâche. Si facile que cela pourrait être intéressant de la faire même si on ne compte pas quitter le réseau social.

Pour cela, il faudra impérativement se connecter à Facebook depuis un navigateur Web et non l’application mobile.

Dans la barre bleue où l’on peut voir le logo du site, se trouve une petite flèche à son extrémité droite. Cliquez dessus et dirigez-vous dans les paramètres.

4

Sur la page des paramètres de votre compte, dans l’onglet « Général », vous devriez voir le lien « Télécharger une copie de vos données Facebook » en bas. Vous serez amené à créer une archive de vos données. Après avoir confirmé votre identité, Facebook vous enverra l’ensemble de vos données sur l’adresse mail renseignée dans votre compte. Vous pourrez ainsi voir l’étendue des dégâts.

6

Que peut-on trouver dans ses données Facebook ? 

Après avoir fait la demande, Facebook envoie un message de confirmation (vérifiez vos mails indésirables) précisant que la collection de toutes les données peut prendre un certain temps. On est d’ailleurs invité à voir la liste des données que renferment ces fameuses archives et, sans avoir posé l’oeil sur ces fichiers, on peut déjà en tomber des nues.

En effet, dès les premières lignes de la liste, on remarque qu’il y a énormément de choses qui sont stockées dans ses “informations personnelles”. C’est plus d’une septantaine de catégories qui répertorient la totalité de nos données de nos passages sur le réseau social.

Vous pouvez voir ici une – petite – partie de la liste.

tr

Une fois que vous aurez cliqué sur le lien de téléchargement, il vous sera possible de télécharger vos informations personnelles enregistrées sur Facebook. Celles-ci sont organisées en quatre dossiers; messages, photos, vidéos et html.