La nouvelle série sur l’univers de J.R.R. Tolkien s’intègrera à l’histoire des deux trilogies de Peter Jackson.

Crédit photo : WB
Crédit photo : WB

Annoncé en novembre dernier, le projet d’Amazon est d’autant plus risqué que l’univers de la Terre du Milieu est vénéré par de nombreux fans. La plateforme de streaming a heureusement l’air de prendre très au sérieux les attentes –et peurs – des fans, puisqu’elle s’est entendue avec New Line Cinema, la société qui a produit les films de Peter Jackson. Amazon pourra ainsi piocher dans l’univers très riche de Tolkien, mais aussi celui de Jackson pour préparer aux mieux la nouvelle aventure dont les nouveaux évènements s’intègreront harmonieusement à l’histoire contée dans Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit.

Contractuellement, la plateforme de streaming a en effet la possibilité d’utiliser le contenu présent dans les six films. Cela pourrait signifier plusieurs choses : l’utilisation des décors et costumes, la présence des acteurs, l’utilisation de séquences entières ou de scènes coupées, etc. Si l’on ignore ce que cela signifie concrètement, on voit qu’Amazon ne prend pas de risque et se donne une marge de manœuvre la plus large possible pour entamer ce chantier considérable. Cerise sur le gâteau, Peter Jackson est actuellement en pourparlers avec Amazon pour une éventuelle participation.

À l’heure actuelle –la production commencera d’ici deux ans–, Amazon déclare que la série explorera des arcs narratifs précédant la Communauté de l’Anneau. L’histoire prendra donc place au milieu de celle des deux trilogies. Des spin-offs ne sont pas exclus si le succès est présent.

Le pari est donc de taille pour Amazon, qui ne doit pas décevoir les fans, mais qui espère aussi récolter autant de ferveur que HBO et son Game of Thrones. La compagnie de Jeff Bezos sort le grand jeu pour promouvoir sa plateforme de streaming Amazon Prime. Un effort nécessaire pour entamer la guerre du streaming face aux autres géants comme Netflix et Hulu (soutenu par Disney).

Une superproduction digne du cinéma : Amazon a déjà déboursé 250 millions de dollars pour les droits et annonce un budget d’un milliard de dollars pour les cinq saisons prévues. Des moyens colossaux qui feraient presque passer Game of Thrones pour une série B. Avec un tel budget, la série promet d’ores et déjà de ne pas être “cheap“.