Facebook efface secrètement les messages de Mark Zuckerberg

Par posté le 8 avril 2018

Des messages envoyés par le CEO de Facebook ont disparu des boites de réceptions des utilisateurs.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

Facebook a reconnu avoir secrètement supprimé des messages envoyés par Zuckerberg via Messenger. « Après le piratage des e-mails de Sony Pictures en 2014, nous avons initié un nombre de modifications dans le but de protéger la communication de nos dirigeants », explique un porte-parole de Facebook au site TechCrunch.

En effet, les messages du CEO ont tout simplement disparu de toutes les discussions précédant 2014. « Ces changements comprennent la limitation du temps de rétention des messages de Mark dans Messenger. Nous avons agi en total respect avec nos obligations légales de protection des messages » ajoute le porte-parole.

Pour les utilisateurs lambda, il est impossible de supprimer des messages envoyés sur Messenger : s’il est possible de supprimer les messages de sa propre boite de réception, ceux-ci sont toujours disponibles dans celle du destinataire. Facebook offre donc un traitement de faveur pour son CEO et d’autres cadres supérieurs. La nouvelle est d’autant plus gênante que Facebook n’a jamais divulgué publiquement la suppression des messages des boites de réceptions de ses utilisateurs, ni informé les destinataires en privé.

D’après TechCrunch, Facebook a voulu protéger la fuite de certaines discussions internes à l’entreprise, mais probablement aussi des discussions embarrassantes que Zuckerberg et d’autres responsables auraient eues. On se rappelle de l’échange, maintenant rendu public, entre un jeune Zuckerberg de 19 ans qui venait de lancer Facebook et un ami : « Oui donc si tu as un jour besoin d’infos sur quelqu’un à Harvard, hésite pas, j’ai plus de 4000 e-mails, photos et adresses », « Quoi !? Mais comment t’as réussi ton coup ? » « Les gens les ont juste partagés… je ne sais pas pourquoi … ils me font ‘confiance’… imbéciles ».

Le CEO de Facebook s’est depuis maintes fois excusé et assure avoir muri. Le problème dans cette histoire est que si Facebook pense nécessaire de faire disparaître des messages jugés délicats pour ses dirigeants, il devrait également en laisser la possibilité à ses utilisateurs, ou au moins les prévenir…

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>