Netflix, toujours en quête de son graal simpsonien, a annoncé la sortie prochaine de sa nouvelle série animée “Paradise PD”.

Netflix
Netflix

Paradise PD, la nouvelle série de Netflix destinée aux adultes, mettra en scène les forces de police d’une ville paumée du sud des États-Unis. La plate-forme de streaming a placé sa confiance dans Roger Black et Waco O’Guin, les créateurs de Brickleberry, une autre série animée pour adultes dont la diffusion a pris fin après 3 saisons, faute de vues. Comme l’a annoncé Netflix, c’est l’histoire d’une brigade “de mauvais flics. Pas dans le genre idiots. Pas mauvais dans le sens bad boys. Non, mauvais comme merdiques.”

Face à des monstres sacrés comme Les Simpson (30e saison signée), Les Griffin (16 saisons) ou encore American Dad (15 saisons) – tous diffusés sur la Fox – Netflix peine à se trouver une réelle place parmi les séries pour adultes où l’humour noir est roi. Ce n’est pourtant pas faute d’essayer : l’entreprise au N rouge est déjà aux commandes de BoJack Horseman, F is for Family et du petit dernier, Big Mouth.

BoJack Horseman relate les aventures d’un ancien acteur de série – à corps de cheval – qui a connu la gloire, mais qui refuse de quitter le feu des projecteurs, et décide de faire écrire son autobiographie par sa nègre littéraire. Si la série a connu des débuts difficiles, elle est aujourd’hui portée par une critique généreuse et rempile pour une 5e saison.

Un des derniers arrivés du genre, c’est F is for Family, la saga de la famille Murphy dans les années 1970, une époque où l’on pouvait gifler ses enfants, fumer dans les endroits publics et porter une arme à l’aéroport. Présentée comme une série familiale, les Murphy marchent sur les traces d’un humour à la South Park, avec une famille à l’américaine qui pourrait faire penser aux Simpson, mais dont les audiences sont loin d’être aussi convaincantes. Bill Burr, son créateur, a mis 2 ans avant de publier la 2e saison.

Ensuite, la cadette de Netflix, c’est Big Mouth, la série met en scène des collégiens américains et leur découverte du monde sexuel : règles, masturbation, homosexualité, infidélité et même viol, tout y passe. Une nouvelle saison a été confirmée pour 2018.

Avec l’équipe de bras cassés de Paradise PD, Netflix entend bien, une fois de plus, s’imposer sur un marché dominé par des séries qui n’ont plus à faire leurs preuves. Le géant américain a signé pour la production de 10 épisodes pour sa première saison, aucune date n’a encore été annoncée.