Test – Surviving Mars : la gestion de base martienne

Par posté le 30 mars 2018

Imaginé par les développeurs de Tropico, Surviving Mars est un jeu de gestion d’un nouveau genre qui propose aux joueurs de coloniser la planète Mars.

surviving mars

Ambitieux, le titre d’Haemimont Games propose une expérience unique qui le destine quasi-exclusivement aux passionnés de science-fiction, et pour cause puisqu’il sera question ici de micro-management sur la planète Mars. Dès les premières minutes de jeu, l’objectif est posé. Le joueur devra créer sa propre colonie sur la planète rouge, et s’assurer que celle-ci prospère. Pas de guerre donc à l’horizon, ni de stratégie en temps réel puisqu’il est principalement question d’une base martienne, d’extraction de ressources et de bien-être de la population.

On regrettera toutefois d’entrée que les développeurs n’aient pas pensé judicieux d’ajouter un mode de jeu scénarisé à Surviving Mars, qui adopte une approche bac-à-sable qui ne passionnera pas forcément tous les publics. D’autant plus que le tutoriel se limite ici à quelques indications en début de partie, qui n’expliquent pas vraiment ce qui attend le joueur dans cette aventure spatiale.

surviving mars2

Là où les développeurs marquent des points en revanche, c’est au niveau du réalisme de cette production, qui propose au joueur en début de partie de choisir son sponsor – une entreprise terrestre qui financera son projet d’expansion spatiale -, avec à la clé des avantages différents. Le joueur devra ensuite choisir le commandant de la mission, qui favorisera également certains aspects de votre future colonie et de son expansion. Le joueur pourra ensuite choisir l’équipement qui l’accompagnera sur la planète Mars.

Une fois sa navette posée sur le sol martien, il devra établir les bases de son campement en débutant l’extraction de ressources premières et en positionnant les premiers bâtiments de sa colonie.

Jeu de gestion très pointu, Surviving Mars force le joueur à garder un oeil sur de nombreuses ressources, de l’électricité – indispensable pour alimenter sa colonie -, à l’eau en passant par les ressources alimentaires et le bien être de ses colons, l’indispensable main d’oeuvre de votre colonie. Dès les premières minutes de jeu, le joueur apprendra donc à extraire minerais et eau, avant de se lancer dans une économie plus grande en renvoyant sur Terre des cargaisons pour financer l’achat de matériel supplémentaire, nécessaire à la construction de sa colonie.

SURVIVING MARS 3

En progressant dans le jeu, les joueurs se rendront compte que la gestion d’une colonie n’est pas une mince affaire. Car outre les ressources, il faut également gérer le bien être de sa colonie, les exportations / importations, découvertes et l’innovation. La création du premier dôme, qui permettra de construire sa première cité est un moment clé dans l’aventure, dans la mesure où la colonie prendra son envol à ce moment précis. Dès lors, le joueur devra prendre en main le recrutement de profils spécialisés pour la construction de jardins par exemple, qui permettront d’alimenter ses colons.

Malheureusement, toutes les séquences de jeu ne se valent pas et beaucoup de joueurs regretteront ainsi de devoir passer le plus clair de leur temps à scanner les environs à la recherche de nouvelles ressources. L’exploration du sol martien n’est pas forcément des plus passionnantes et les nombreux cataclysmes rendront la progression ardue pour les non-initiés.

surviving mars 4

Visuellement très propre, le jeu souffre d’une mise en scène trop simple et d’un rythme trop lent – soporifique même, pour les plus critiques. Il faudra dès lors s’accrocher pour y prendre son pied, et avoir surtout une certaine affinité avec la conquête spatiale. Car en dépit de sa disponibilité sur consoles, Surviving Mars n’est pas un titre très accessible – surtout au pad! La prise en main nécessite de mémoriser les commandes et l’affichage des informations sous forme de petites bulles forcera le joueur à digérer des quantités importantes d’informations. Souvent, la progression se fait donc par l’échec. L’absence de réel tutoriel porte réellement préjudice à ce projet dès les premières minutes de jeu et l’absence de scénario poussera de nombreux joueurs à lâcher l’aventure après quelques dizaines de minutes de jeu… Et c’est là tout le problème. Car en dépit de ses défauts, Surviving Mars est un jeu de gestion riche et original, qui s’adresse à un public de passionnés.

Les + :

- Un gameplay très riche
- Un concept original
- Une réalisation solide
- De bonnes idées

Les – :

- Pas de réel tutoriel
- Un rythme parfois horriblement lent
- Pas de scénario
- Parfois franchement frustrant

Conclusion

Pavé de bonnes intentions, Surviving Mars est une simulation délicieusement originale qui s’adresse aux passionnés de conquête spatiale. Son gameplay très riche en fait une simulation pointue, qui ose jouer la carte de l’originalité pour séduire les joueurs avec un concept totalement inédit. Malgré ses bonnes idées et sa réalisation solide, le jeu ne parvient pas totalement à convaincre, la faute à un mode solo en bac à sable, sans scénario ni tutoriel, à un gameplay parfois frustrant et un rythme de jeu trop lent.



12/20


Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>