Test – Shadow Bug : la nouvelle sensation indé sur Switch

Par posté le 30 mars 2018

Porté de l’iPad à la petite console hybride de Nintendo, Shadow Bug est l’un des jeux indé qui s’adaptent le mieux aux contrôles tactiles sur la dernière console de Nintendo.

shadow bug

Sorti initialement sur iPad et smartphones, Shadow Bug est un petit jeu indépendant développé par le studio finlandais Muro, un tout petit studio de développement composé de seulement deux développeurs. Gros succès sur les supports tactiles, le jeu a tout naturellement trouvé la voie du Nintendo Shop, où il est vendu un peu moins de 10 euros.

A mi-chemin entre le jeu de plates-formes et le puzzle-game, le titre de Muro Studios impressionne par sa construction, son sens du rythme et surtout son design, qui rappelle indirectement Badlands.

Dans la peau d’un petit insecte reconverti en ninja, le joueur devra parcourir des niveaux remplis de dangers en sautant d’un adversaire à l’autre. La particularité du jeu vient du fait que pour progresser, le joueur doit faire glisser son doigt sur les adversaires, en prenant en compte la physique du jeu. Il parviendra ainsi à s’élancer dans les airs en tranchant ses ennemis l’un après l’autre, tout en attendant le bon moment pour passer à l’ennemi suivant et ainsi éviter de s’encastrer dans le décor.

shadow bug2

Nerveux, le jeu de Muro Studios tire pleinement parti de son concept de platformer avec un sens du rythme impressionnant. Chaque niveau supplémentaire sera l’occasion de découvrir un nouvel aspect du jeu et de tester toujours davantage ses réflexes. A la fin de chaque section, le joueur devra également affronter un boss plus costaud, en mettant à contribution ce qu’il a appris dans les niveaux précédents.

Malgré la simplicité de son gameplay, Shadow Bug s’impose donc comme un platformer accrocheur et surtout beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît. La progression par l’échec nous rappelle l’expérience vécue dans l’excellent Limbo – à ceci près que la durée de vie de Shadow Bug est beaucoup plus courte puisque le jeu n’est composé que de 36 niveaux, avec un total de 6 combats de boss.

shadow bug3

Outre sa durée de vie, c’est surtout son concept pensé pour le smartphone qui tire la production vers le bas. Car si le gameplay s’adapte plutôt bien à l’écran tactile de la Switch, difficile de ne pas faire la comparaison au niveau du prix, plus de deux fois supérieur sur le Nintendo Shop que sur l’App Store…

Reste qu’avec ses mécaniques de jeu innovantes, son design inspiré et son univers qui sort des sentiers battus, Shadow Bug est un titre qui ne devrait avoir aucun mal à séduire les amateurs de jeux indés.

Les + :

- Une réalisation graphique inspirée
- Un gameplay accrocheur
- Les combats de boss

Les – :

- Un jeu pensé sur le mobile
- Le prix qui double par rapport à l’App Store…
- Pas bien long

Conclusion

Petit jeu indé sans prétention, Shadow Bug s’impose comme un mélange innovant de platformer et de puzzle-game, qui tire la richesse de son sens du rythme et de sa réalisation graphique, inspirée de l’excellent Badlands. Certainement pas le jeu de l’année, mais une belle façon de se détendre entre deux parties de Super Mario!



14/20


Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>