Encore un coup dur pour la compagnie d’Elon Musk, le conducteur d’une Tesla Model X perd la vie, tandis que Tesla perd 8% en bourse.

SJM-L-TESLAID-0327

Ce n’est pas la première fois qu’un véhicule de la marque Tesla est impliqué dans un accident mortel. En 2016, une Tesla Model S entrait en collision avec un poids lourd. Le Conseil national de la sécurité des transports (NTSB) américain avait alors lancé une enquête puisque le pilote automatique était activé au moment de l’accident. Le NTSB a finalement conclu que l’autopilote n’était pas directement responsable, mais que celui-ci était trop laxiste concernant la position des mains sur le volant.

La semaine passée, une Tesla Model X venait frapper la berne centrale d’une route californienne. L’accident a couté la vie à son passager. Il s’agit du deuxième accident mortel pour Tesla. Une fois de plus, le NTSB a amorcé une enquête pour savoir si le pilote automatique était activé au moment des faits.

Tesla a réagi en soulignant que la protection devant la berne de la route avait été endommagée par un précédent crash et n’avait pas été remplacée depuis.

Suite à cette nouvelle, le cours de Tesla s’est vu chuter de plus de 8% sur les marchés financiers. L’agence Moody’s a dégradé la note financière de l’entreprise qui passe de B2 à B3. La compagnie Nvidia, qui s’occupe de la production du système d’autopilote, a également souffert de l’accident avec une chute de 7.8%.