Netflix sera privé de compétition au Festival de Cannes

Par posté le 26 mars 2018

Dès 2018, les productions de Netflix seront privées de compétition au Festival de Cannes.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

En 2017, Netflix avait été au centre d’une énorme polémique au festival de Cannes. Cinéastes et organisateurs s’interrogeaient à l’époque sur l’importance de donner un accès ou non à la compétition au géant du streaming, accusé de ne pas respecter les règles du festival en refusant de diffuser ses films en salles.

Le président du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, a finalement tranché : le géant du streaming sera privé de compétition dès cette année.

“Dorénavant, tout film qui souhaitera concourir en compétition à Cannes devra préalablement s’engager à être distribué dans les salles françaises” explique le président du festival. “Cette disposition nouvelle s’appliquera dès l’édition 2018 du Festival International du Film de Cannes.”

L’organisation insiste toutefois : si les films Netflix ne seront pas présents dans la compétition, ils pourront être présentés hors-compétition.

Une vision partagée par Steven Spielberg, le réalisateur d’E.T. et des Dents de la mer, qui déclare “qu’une fois que vous choisissez le format télé, vous faites un film pour la télévision. Et vous méritez, si c’est un bon film, de gagner un Emmy Award, mais certainement pas un Oscar.”

Limpides, les nouvelles règles imposées par le festival aux participants risquent toutefois de décrédibiliser le festival de Cannes – souvent accusé d’être un peu trop à l’écoute des lobbys…

Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. Carman

    26 mars 2018 at 13 h 13 min

    C’est débile, ils vont contre l’évolution de la société (c’est tout aussi débile que les actions des taximen contre Uber :/)

    Mais d’autre part j’aimerais bien que certain film sort au ciné (genre Annihilation a l’air super, j’aurai bien aimé pouvoir le voir au ciné). Le problème c’est la loi sur la chronologie des média, s’ils pouvaient sortir au ciné et dans la foulé la rendre dispo en exclu sur Netflix ça résoudrait les problèmes (sauf peut-être les exploitants de ciné qui serait plus frileux de diffuser un film qui sera dispo tout juste après)

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>