Dès 2018, les productions de Netflix seront privées de compétition au Festival de Cannes.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

En 2017, Netflix avait été au centre d’une énorme polémique au festival de Cannes. Cinéastes et organisateurs s’interrogeaient à l’époque sur l’importance de donner un accès ou non à la compétition au géant du streaming, accusé de ne pas respecter les règles du festival en refusant de diffuser ses films en salles.

Le président du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, a finalement tranché : le géant du streaming sera privé de compétition dès cette année.

“Dorénavant, tout film qui souhaitera concourir en compétition à Cannes devra préalablement s’engager à être distribué dans les salles françaises” explique le président du festival. “Cette disposition nouvelle s’appliquera dès l’édition 2018 du Festival International du Film de Cannes.”

L’organisation insiste toutefois : si les films Netflix ne seront pas présents dans la compétition, ils pourront être présentés hors-compétition.

Une vision partagée par Steven Spielberg, le réalisateur d’E.T. et des Dents de la mer, qui déclare “qu’une fois que vous choisissez le format télé, vous faites un film pour la télévision. Et vous méritez, si c’est un bon film, de gagner un Emmy Award, mais certainement pas un Oscar.”

Limpides, les nouvelles règles imposées par le festival aux participants risquent toutefois de décrédibiliser le festival de Cannes – souvent accusé d’être un peu trop à l’écoute des lobbys…