Une jeune femme de 18 ans tuée par son smartphone

Par posté le 21 mars 2018

Emmenée à l’hôpital, la jeune femme est décédée des suites de ses blessures.

explosion

Uma Oram, une jeune femme de 18 ans originaire de Kheriakani, en Inde, a été violement blessée au visage suite à l’explosion de son smartphone. Emmenée aux urgences de l’hôpital le plus proche, la jeune femme est décédée quelques dizaines de minutes plus tard des suites de ses blessures.

Selon son frère, Uma aurait connecté son smartphone à une prise murale quelques secondes avant l’accident. Complètement déchargé, l’appareil était sur le point de s’éteindre lorsque la jeune femme s’est empressée de le connecter au courant pour le recharger. Quelques secondes plus tard, alors que l’appareil était en charge, elle a répondu à un appel d’un proche. “La batterie du smartphone a explosé soudainement. Uma était inconsciente. Elle a été déclarée en état de mort clinique à l’hôpital” explique son frère.

La jeune femme utilisait un smartphone Nokia 5233.

HMD Global, la société-mère de Nokia s’est déchargée de toute responsabilité, expliquant qu’il ne s’agissait pas d’un smartphone commercialisé par la marque. Le Nokia 5233 était en effet vendu par une autre entité de la marque finlandaise, avant la création de l’entreprise HMD Global, qui vend aujourd’hui des smartphones portant la marque Nokia.

Plusieurs hypothèses sont étudiées par la police. L’accident serait en théorie lié à l’usage d’une batterie défectueuse. Il faudra toutefois attendre les résultats de l’enquête pour en savoir plus.

Si de nombreux cas de batteries défectueuses ont déjà été documentés, c’est la première fois qu’une personne perd la vie suite à l’explosion de la batterie de son smartphone.

Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. Oldstick

    21 mars 2018 at 11 h 24 min

    Il ne faut jamais charger une batterie chaude. Il y a un emballement des réactions chimiques avec hausse de la température jusqu’à l’explosion.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>