Accident mortel provoqué par un véhicule autonome : la police blâme la victime

Par posté le 20 mars 2018

Lors d’une conférence de presse, le Sergent Ronald Elcock a maladroitement souligné l’erreur de la victime de l’accident mortel, provoqué par un véhicule autonome d’Uber, rappelant l’importance de traverser une route sur un passage pour piétons.

uber crash 2

Dimanche, en fin de journée, un véhicule autonome d’Uber a heurté une passante sur une route de Tempe, dans l’Arizona. La victime de l’accident est décédée quelques heures plus tard à l’hôpital où elle avait été emmenée d’urgence.

Rapidement, la police a déclaré que le véhicule n’a pas ralenti alors qu’il était sur le point d’entrer en collision avec la femme de 49 ans, une dénommée Elaine Herzberg. Lors de la conférence de presse qui a suivi, le Sergent Ronald Elcock de la police de Tempe a maladroitement souligné l’erreur de la victime de l’accident, qui avait entrepris de traverser la route avec son vélo en dehors d’un passage pour piétons. “Personne parmi nous ne veut vivre cela une seconde fois, passer par les passages pour piétons réduit les risques que ce type d’accident se reproduise” a déclaré le Sergent de la police. Une “erreur de communication”, selon plusieurs médias, qui dénoncent le comportement des autorités à l’égard de la victime de cet accident.

“Traverser en dehors des passages pour piétons n’a jamais été une excuse pour les accidents de la route, et cela ne devrait pas servir d’excuse pour les fabricants de véhicules autonomes” dénonce Janette Sadik-khan, journaliste chez Bloomberg et spécialiste des véhicules autonomes. Porter le blâme sur la victime alors que les véhicules autonomes sont équipés de toute une série de capteurs censés prévenir ce type d’accident serait à juste titre une erreur.

Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. Skwaloo

    20 mars 2018 at 16 h 00 min

    “Porter le blâme sur la victime alors que les véhicules autonomes sont équipés de toute une série de capteurs censés prévenir ce type d’accident serait à juste titre une erreur”
    Une erreur à ne pas faire : croire que les capteurs doivent abolir les règles de la physique ! Il faudra toujours une certaine distance pour avoir un arrêt total. Une autre erreur à ne pas faire : croire que la technologie et fiable à 100% (l’humain est moins fiable). Alors traverser au moment où une voiture arrive sera toujours risque imbécile.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>