Autrefois très populaire, 9GAG a vu son audience s’effondrer au cours des trois dernières années. Un désintérêt général du public qui trouve plusieurs explications…

9gag-og

Créé en 2008 par les Hong-kongais Ray Chan et Chris Chan, 9GAG était il y a quelques années encore l’un des sites les plus populaires sur la toile. Aidé par l’avènement des réseaux sociaux, sur lesquels ses GIF humoristiques étaient abondamment partagés, 9GAG est devenu une référence pour tous les internautes.

Succès immédiat, le site séduisait surtout une audience jeune à la recherche de contenus faciles à partager. L’aura de 9Gag a toutefois décliné avec les années… Si l’on se penche sur les résultats de recherches Google à propos de cette plateforme, 9Gag serait en chute libre depuis 5 ans déjà. Malgré cela, le site comptabilisait toujours 150 millions de visiteurs mensuels en juillet dernier.

La raison qui pourrait facilement expliquer cette baisse de recherche serait qu’en 10 années les fans ne passent plus par le moteur de recherche pour se rendre sur leur site humoristique favori. Justement, le pic de recherche a été atteint au moment même du lancement de l’application 9GAG, en 2012. Avec l’apparition de l’application 9GAG, les internautes ne doivent plus se tourner vers Google – ou les autres moteurs de recherche – pour profiter de son contenu. L’URL du site est également devenue plus populaire avec les années, les utilisateurs s’en souvenant plus facilement.

Rigoler au détriment d’autres

0_n0RdLTV54FbgPv82

Une autre explication pourrait venir des nombreuses critiques qu’ont été faites à l’encontre du site chinois. En effet, la croissance de 9GAG n’a pas fait que des heureux.

Avant tout, il est important de comprendre le système sur lequel repose cette plateforme ; les membres peuvent poster des images et GIF humoristiques en ajoutant un titre et ce, que ça soit ou non leur propre création. Premier hic.

Deuxième point : 9GAG est devenu un site internet lucratif ce qui fait que plus il y a de posts publiés, plus il y a de visiteurs, plus les créateurs du site gagnent de l’argent. L’intérêt est donc de faire beaucoup de trafic. Second hic.

Troisième point qui relie les deux premiers ; lorsqu’on poste une image sur le site, le logo de celui-ci est obligatoirement intégré au cliché. Une méthode qui fait d’une part de la publicité lors des partages des clichés sur les réseaux sociaux, d’autre part, qui laisse entendre que c’est une production propre à 9GAG et à sa communauté. Encore un hic.

C’est là, peut-être, que se pose le plus gros problème puisque 9GAG se rend coupable de plagiat. Un acte qui énerve forcément les réels auteurs des contenus humoristiques. Sur Reddit, par exemple, on peut voir une page dédiée à tacler le site chinois, nommé simplement « anti-9gag ». Une page qui répertorie toutes les mauvaises expériences vécues sur 9GAG, la majorité rapportant le vol de contenu sans référencer l’auteur. Pareil sur Tumblr, avec des pages dédiées à l’extermination de 9GAG.

On peut toujours se demander si la responsabilité des faits repose sur le site internet ou sur sa communauté. Les republieurs sont-ils conscients de leur mauvais comportement ? En tout cas, 9GAG se met clairement en position de complice.

Toujours plus de groupes

Enfin, l’explication de cette baisse de fréquentation pourrait également se trouver dans le fait que d’autres plateformes humoristiques ont vu le jour, notamment sur Facebook. Nombreux sont les groupes de posts humoristiques sur le réseau social, en particulier sur les groupes “humoristiques” qui ont complètement copié le concept de 9GAG. A cela s’ajoute la plate-forme Gyphy, désormais intégrée à Twitter, Facebook et Instagram, qui permet d’ajouter des GIF sur ses créations…

Ces mèmes sont très appréciés par les internautes et permettent d’illustrer un commentaire ou un post sur les réseaux sociaux.

dicaprio3-583e33155f9b58d5b19e3a00

9GAG lui-même est présent sur les réseaux sociaux, notamment Facebook – avec 36,5 millions de likes – et Instagram – avec 40,1 millions de followers. Mais, sur Internet, tout a une fin, les choses changent. Facebook lui-même vit ce phénomène, avec une baisse de fréquentation de la part des millennials – les adolescents nés dans les années 2000 – qui ont adopté en masse Instagram et Snapchat. A la différence de Facebook, 9GAG ne dispose toutefois plus que d’une toute petite communauté. Il suffit d’ailleurs de sonder ses proches pour se rendre compte du nombre de personnes qui ont encore l’application installée sur leur smartphone…