Sorti dans les salles ce mercredi, le nouveau film Tomb Raider a reçu un accueil plutôt chaleureux des critiques. Le long métrage de Roar Uthaug – le réalisateur de “The Wave” – dresse un portrait très réaliste des premiers pas de la jeune aventurière britannique et représente sans doute l’une des meilleures (ou l’une des moins mauvaises) adaptations de jeu vidéo sur le grand écran. Mais avant de se faire son propre avis sur la question, une petite piqure de rappel s’impose…

Basé sur le reboot

tomb raider game

Ne soyez pas surpris, cette nouvelle adaptation de Tomb Raider n’a plus grand chose à voir avec la série de Core Design, le studio de développement britannique auteur des premiers épisodes de la franchise. Il s’agit en réalité d’une adaptation du “Tomb Raider” de 2013, un reboot de la série opéré par le studio de développement Crystal Dynamics, qui dressait déjà un portrait très réaliste de la jeune Lara Croft.

Exit donc les révolvers, le majordome, les shorts moulants et les séquences d’action musclées. Les téléspectateurs découvriront à la place un long-métrage dressant un portrait plus réaliste de la jeune aventurière, plus vulnérable et moins expérimentée que dans ses futures aventures.

Une adaptation très libre

vikander

S’il respecte le fil conducteur du jeu, le scénario du film s’autorise quelques libertés par rapport au script du jeu, ajoutant plusieurs personnages qui n’étaient pas présents dans le jeu de 2013, et supprimant certains éléments qui avaient fait le succès du reboot. Exit ainsi par exemple les animaux sauvages qui peuplaient l’île sur laquelle Lara se retrouve naufragée. Roar Uthaug a en revanche choisi de conserver l’univers sombre du reboot de 2013, ses superbes environnements et le côté survival du titre de Crystal Dynamics.

Alicia Vikander n’était pas le premier choix de la production

laras

Kristen Stewart se serait vue offrir le rôle sur un plateau dès que le projet a reçu le feu vert de la production. La star de “Twilight” aurait toutefois gentiment décliné la proposition, forçant la production à se pencher sur plusieurs autres profils.

Tenue par un contrat qui la liait à Disney, Daisy Ridley (Star Wars) aurait également dû décliner la proposition de Warner Bros.

Outre Alicia Vikander, trois autres actrices se seraient vues proposer le rôle : Emilia Clarke (Game of Thrones), Saoirse Ronan (Ladybird) et Cara Delevingne (Valerian).

En dépit de son manque de ressemblance avec le personnage de Lara Croft, Alicia Vikander aurait été choisie pour le rôle principal compte tenu de son talent – la jeune femme ayant décroché plusieurs premiers rôles ces dernières années (“The Danish Girl”, pour ne citer que lui) -, mais aussi de sa capacité à réaliser elle-même la plupart des cascades sur le tournage.

Rappelons par ailleurs que si la ressemblance n’est pas frappante au premier regard, Vikander incarne à l’écran une Lara Croft jeune et encore vulnérable.

Il y aura (très) probablement une suite

rise of the tomb raider

Interrogée au sujet d’une collaboration pour une potentielle suite, Alicia Vikander a indiqué “qu’elle adorerait reprendre le rôle de Lara Croft”. Selon elle, c’est avant tout le succès du film qui décidera de si oui ou non il y aura une suite sur grand écran. Rien n’empêcherait en effet la production de lancer le développement d’une suite basée sur le jeu Rise of the Tomb Raider – qui était la suite directe du reboot de la franchise.

Ambitieux, ce reboot de Tomb Raider reste toutefois un projet risqué pour Warner Bros, qui ne connaîtra sans doute de suite que si le premier volet remporte un franc succès au Box Office. S’il est encore un peu tôt pour se prononcer, la présence au Box Office de plusieurs blockbusters, dont Black Panther risque de faire assez mal aux recettes de cette super-production…

L’autre projet de reboot enterré

megan

Le succès mitigé de Tomb Raider (2001) et Cradle of Life (2003) a poussé Warner Bros à ne pas poursuivre l’aventure avec Angelina Jolie. En 2009, plusieurs producteurs soutiennent un nouveau script pour un reboot de la franchise. Megan Fox est pressentie pour le rôle principal. La jeune actrice signe immédiatement avec les producteurs. Le timing est excellent. A l’époque, Lara opère un retour en force avec une nouvelle trilogie – Tomb Raider Legend, Anniversary & Underworld. Le physique de rêve de Megan Fox en fait la candidate idéale pour incarner la belle aventurière. Paradoxalement, le projet tombe à l’eau.

Dès 2011, l’idée d’un nouvel épisode refait surface. Enthousiastes à l’idée de porter les premiers pas de Lara Croft sur grand écran, les producteurs soutiennent un projet de long métrage basé sur le reboot de la franchise, qui sortira en magasin courant 2013…

Consultez également notre dossier “L’incroyable évolution de Lara Croft en 22 années”.