Une startup veut lutter contre la crise du logement en fabriquant des maisons à l’aide d’une imprimante 3D.

Icon House

Des maisons de 60 m² imprimées en moins de 48 heures, telle est la proposition de la start-up ICON, rapportée par le site The Verge. En collaboration avec un organisme qui s’investit dans des solutions de logements, la jeune entreprise a dévoilé au festival South by Southwest d’Austin sa première maison fabriquée à l’aide d’une imprimante 3D.

Le but est ici de pallier au manque de logements décents dont souffrent 1,2 milliards de personnes dans le besoin à travers le monde. Des habitats moins chers, plus rapidement, peuvent ainsi être obtenus grâce au travail d’une imprimante montée sur un bras robotisé qui, au lieu d’extruder du plastique, crée des couches de béton selon un modèle 3D. L’imprimante utilisée ici s’appelle Vulcan et peut actuellement créer une maison complète de 60 m² en seulement 12 à 24 heures, pour seulement 10 000 dollars. ICON ambitionne même de baisser le coût à 4000 dollars et la durée de construction à seulement 6 heures.

Combattre une crise mondiale

Le processus demande en premier lieu la création d’un schéma afin d’indiquer à l’imprimante à quel endroit placer le ciment pour la construction des murs. Une fois la structure construite, il reste à installer les fenêtres, le toit, la plomberie et le câblage pour rendre le tout habitable. Le modèle présenté à Austin comprend une chambre, un salon, une salle de bain et un porche. Mais ce type de maison est-il vraiment solide et capable de résister à tout type d’environnement extérieur ? Jason Ballard, le cofondateur d’ICON, assure que l’utilisation du ciment comme matériau commun aidera à normaliser le processus et devrait rassurer les locataires qui remettent en question la robustesse du logement.

L’imprimante utilisée a également été conçue pour fonctionner dans des environnements à risque comme Haïti ou dans des villes du Salvador où il n’y a pas forcément d’électricité, d’eau potable et d’assistance technique. ICON s’attaque ainsi directement à la crise mondiale du logement, en commençant par le Salvador, puis en développant ses maisons aux États-Unis. C’est que ICON voit grand et souhaite même construire sur d’autres planètes : “L’un des grands défis est de savoir comment nous allons créer des habitations dans l’espace”, a très sérieusement déclaré Jason Ballard.