Test – Scribblenauts Showdown : à chaque aventure son objet

Par posté le 13 mars 2018

Pour ce « party game familial », l’éditeur 5th Cell revient avec son concept de jeu d’aventure et d’exploit sur base de noms d’objets à composer. Mais est-ce que le tout fait encore sens aujourd’hui?

1516222708

Le studio 5th Cell remet une nouvelle fois le couvert avec Scribblenauts avec une version “Showdown” cette fois-ci. Après un premier épisode en 2009 sur Nintendo DS, un second en 2011 sur mobile, un troisième en 2012 avec Unlimited et un quatrième en 2013 avec une version super-héros dit Unmasked, la saga revient donc pour un 5ème épisode. Un bonne idée ? Mêlant réflexion, dextérité et vocabulaire, c’est un véritable party game que nous offre là Warners Bros Games. Rien que ça. De quoi instaurer une bonne ambiance entre amis ou en famille.

Trouver le bon objet, pour affronter les obstacles

tuggawar

Mêlant à la fois aventure et réflexion, Scribblenauts Showdown reprend le concept intéressant du premier volet, à savoir écrire le nom d’un objet qui pourrait être utile pour gagner une partie. Un concept sympa qui permet d’imaginer toutes sortes de solutions aux problèmes tout en se remémorant une multitude de mots. En effet, avant chaque tour, le joueur doit composer un mot qui l’aidera ou non dans sa tâche.

Malheureusement, la fameuse liste de mots à laquelle on peut faire appel dans notre aventure est assez cadrée malgré ses 30.000 termes intégrés au dictionnaire du jeu. Mais pour un jeu familial, l’idée reste bonne, même si on peut toujours se demander à quoi peut bien servir un philosophe dans ce genre de jeu. En réalité, chaque objet que l’on peut faire apparaitre pourra soit être un bonus et nous aider dans le mini-jeu, soit un malus et nous compliquer la tâche. Toute la subtilité des mots à choisir est là.

Pour justement composer les mots, il faudra passer par un mode de saisie intuitif. En effet, chaque touche correspond à une lettre prédéfinie dans un cercle. À partir du moment où la première lettre est choisie, les possibilités restantes seront restreintes pour compléter la fin du mot et correspondre à un objet du jeu disponible.

screen_01-h

Le jeu propose plusieurs modes tel que « Bac à sable » où tout peut arriver grâce à la créativité du joueur ou « Épreuve de force » où c’est l’imagination qui primera pour trouver le nom des objets utiles à l’aventure.
En solo contre l’AI ou en coopération deux contre deux, la petite famille ou la bande d’amis pourra s’amuser à travers 25 mini-jeux. Réflexion, stratégie ou vitesse, Scribblenauts Showdown rappelle également quelques titres très connus de jeux de plateformes tels que Mario ou Rayman. Malheureusement, la précision des sauts et des actions en général aurait pu être travaillée davantage. Il n’est pas rare de se blesser ou de mourir à cause d’une latence du personnage.

Au pays des bisounours

L’univers de Scribblenauts Showdown pousse le concept de Party game familial à fond avec une esthétique enfantine et colorée, sans vraiment tomber dans l’excès. Attention que le jeu se destine à un public de 12 ans et plus, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Mais, au final, les décors et les personnages sont bien travaillés et restent agréables à explorer et à incarner.

Le tout étant entouré d’une bande son tout aussi fun et joviale qui cadre parfaitement avec l’esprit fun et décalé pour amuser toute la petite famille.

Les + :

- La diversité des mini-jeux (25)
- L’esprit fun et jovial
- Un party game idéal pour la famille

Les - :

- La précision des mouvements laisse à désirer
- Le dictionnaire de mots est limité
- Les tutoriels sont assez fréquents
- Le mode de saisie aurait pu être mieux pensé

Conclusion

Pour ce nouveau titre, le studio 5th Cell reprend une nouvelle fois son concept de jeu d’aventure et de réflexion sur base de choix d’objets à composer. Un concept intéressant qui, cette fois-ci, prend la forme d’un party game idéal pour une soirée entre amis ou en famille. À travers les 25 mini-jeux et les différents modes de jeu, Scribblenauts Showdown remplira parfaitement son rôle si on ne lui en demande pas plus. Les joueurs pardonneront plus rapidement ses petits ratés s’ils le prennent pour ce qu’il est : un party game amusant à plusieurs.



12/20


Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>