Suite à une publication raciste, Instagram et Snapchat ont décidé de suspendre momentanément les services de Giphy.

Giphy

La découverte d’un GIF raciste sur Giphy, le site de référence qui permet la recherche et le partage de millions de GIF animés, est à l’origine du blocage. Jusqu’à la récente fermeture du service, on pouvait tomber lors d’une recherche (en entrant le terme “crime”) sur un compteur animé représentant le nombre de personnes noires assassinées, le tout accompagné d’un présentateur télé qui comparait les personnes de couleur à des singes. Une image intolérable qui a rapidement été signalée.

Des utilisateurs se sont manifestés auprès d’Instagram et de Snapchat qui ont décidé de désactiver l’accès à Giphy, le temps que le site supprime le contenu indésirable. Giphy a reconnu le problème, signalant un bug dans ses filtres de modération et promettant de vérifier chaque GIF avant de les rendre à nouveau utilisables chez ses partenaires. “Nous prenons l’entière responsabilité de ces récents événements et nous nous excusons sincèrement auprès de tous ceux qui ont été offensés”, a déclaré Giphy dans un communiqué.

Grâce à un partenariat établi à la fin de l’année 2017, Instagram et Snapchat offraient à leurs utilisateurs un accès à la base de données conséquente de Giphy afin d’agrémenter les Stories d’éléments animés. Giphy est également accessible sur Messenger, mais n’est pas directement intégré au service (il y est proposé en tant que plug-in), comme c’était le cas sur Snapchat et sur Instagram. Le GIF problématique a été supprimé, et les équipes de Giphy vérifient actuellement qu’il n’existe pas d’autres problèmes similaires avant la réactivation du service.