Bose ambitionne de lancer la première plateforme de “réalité augmentée à écouter, accompagnée de lunettes audio”.

bose

La paire de lunettes, équipée “d’un système acoustique ultra-fin” se connecte au smartphone grâce au Bluetooth et se contrôle vocalement via Siri et Google Assistant, mais aussi de façon tactile ou gestuelle. L’appareil ne comporte en revanche pas de capteur d’image, ni de caméra.

Sans grande différence avec un casque audio, l’appareil sert surtout à démontrer le potentiel de la plateforme Bose AR.

L’idée du fabricant est de proposer des expériences audio relatives au voyage et au tourisme : entendre des effets sonores sur des sites historiques, écouter des discours célèbres ou encore la traduction de panneaux de signalisation, les possibilités sont nombreuses. En regardant vers le haut, on obtiendra un bulletin météo ou simplement le nom de la rue dans laquelle on se situe.

Bose explique par ailleurs que les playlists musicales seront ‘visibles’ et que la plateforme pourra donner le mot ou la phrase que l’on ‘recherche’, sans plus d’explications.

John Gordon, vice-président chez Bose explique : “C’est l’audio et non l’image numérique qui est replacé dans votre environnement. Vous pouvez ainsi vous consacrer aux merveilles qui vous entourent plutôt qu’à un minuscule écran. L’appareil sait dans quelle direction vous regardez et se connecte à cet endroit pour offrir d’infinies expériences touristiques, culturelles, musicales et autres. Tout cela peut enrichir des produits et des applications que nous aimons et utilisons déjà tout en écartant les obstacles rencontrés jusqu’ici par la réalité augmentée”.

Le pack acoustique ultra-fin de ce casque, qui “constitue le futur du micro-son” pourra intégrer une multitude d’appareils. De plus, “la plateforme Bose AR est ouverte aux développeurs et fabricants agréés”. Les lunettes et le logiciel de développement leur seront disponibles dès cet été.

Bose Ventures, une équipe dédié à l’investissement dans les startups, dispose d’un fond d’investissement de 50$ millions pour le développement d’applications, de services et technologies qui “optimiseront et élargiront la plateforme Bose AR”.

Côté collaborations, on compte déjà ASICS Studio, Strava, TripAdvisor, TuneIn et Yelp. D’autres seront annoncées ultérieurement.