Une agence du département de la Défense américaine envisage d’exploiter le temps biologique pour sauver des vies sur le champ de bataille.

Medics

Gagner du temps sur le champ de bataille afin de sauver davantage d’unités, tels est le défi du DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) qui n’a pour ce faire pas créé une machine à remonter le temps susceptible de rendre jaloux le célèbre “Doc” de Retour vers le futur, mais compte bien exploiter le temps biologique au niveau moléculaire.

Cette agence du département de la Défense des États-Unis chargée de la recherche et du développement de nouvelles technologies destinées à un usage militaire tente par ce projet un peu fou d’offrir en situation d’urgence davantage de liberté de manœuvre aux unités de soins pour sauver la vie de soldats blessés sur le champ de bataille.

Le programme, nommé Biostasis, se base sur la capacité de certains animaux capables de ralentir à l’extrême leur activité cellulaire (la diapause), ceci afin de survivre à des températures extrêmes, par exemple. Selon Tristan McClure-Begley, directeur du programme, “au niveau moléculaire, la vie est une suite de réactions biochimiques continues et une caractéristique particulière de ces réactions est qu’elles ont besoin d’un catalyseur pour avoir lieu. Dans une cellule, ces catalyseurs se présentent sous la forme de protéines et de grosses machines moléculaires qui transforment l’énergie chimique et cinétique en processus biologiques. Notre objectif avec Biostasis est de contrôler ces machines moléculaires et de leur faire ralentir d’autant leur rythme de fonctionnement afin de ralentir le système tout entier et éviter des conséquences fâcheuses lorsque l’intervention est inversée.”

Le programme Biostasis est encore très jeune et le DARPA organisera ce 20 mars sa première journée pour fournir plus de détails et répondre aux questions des différents acteurs qui ont parrainé le programme. Pour l’instant seul le concept existe et il devra encore fournir des preuves de sa faisabilité. En cas de succès, les technologies développées par le DARPA pourront être utilisées au-delà du champ de bataille et fournir une aide précieuse à l’ensemble du corps médical, afin de prolonger la durée de vie de produits sanguins, d’agents de réaction biologiques ou encore de médicaments.