Hoplr, le réseau social belge qui vise un million d’utilisateurs d’ici la fin de l’année

Par posté le 7 mars 2018

Fondé par des jeunes gantois, Hoplr est un réseau social de quartier. Actuellement, il compte presque 100.000 utilisateurs. La startup en vise dix fois plus pour fin 2018.

hoplr-poster

Pour encore une majorité des gens, les réseaux sociaux se limitent aujourd’hui à des géants comme Facebook, Instagram ou encore Twitter. Mais depuis 2014, il existe également un réseau social 100% belge, créé par quatre jeunes Gantois. Baptisée Hoplr, cette plateforme a pour objectif de rassembler les internautes d’un même quartier. « Le souhait est d’augmenter la cohésion sociale, d’où l’idée de lancer un réseau qui sera chaque fois limitée à des utilisateurs proches les uns des autres » explique Jelle Jacobs, l’un des fondateurs.

Complètement gratuite, l’appli se finance grâce aux autorités communales et autres organismes qui souhaitent rejoindre la plateforme et utiliser Hoplr comme moyen de communication.

« Nous monétisons leur présence sur la plateforme en proposant des services précis. Ils peuvent ainsi diffuser des messages ou même directement interagir avec la population avec des sondage, par exemple. C’est un service qui intéresse donc les communes mais également des entreprises comme celles qui assurent la gestion de l’eau et qui peuvent être amenées à devoir communiquer avec un quartier précis ». Actuellement, Hoplr est déjà lancée dans de grandes villes comme Gand et Malines mais aussi dans de plus petites communes dispersées en Flandre.

Hoplr Social Network

Aujourd’hui, la startup belge compte 90.000 utilisateurs, répartis en plus de 850 groupes. « La taille des réseaux varie en fonction des situations géographiques, mais en général, ils se situent entre 1000 et 2000 utilisateurs », précise encore le cofondateur. Pour attirer les nouveaux membres, la startup glisse simplement, dans toutes les boites aux lettres d’un même quartier, une invitation à rejoindre le groupe.

Une stratégie simple mais qui fonctionne plutôt bien. « Depuis qu’on a lancé le système, nous avons, dans le pire des cas, 10% à 15% des personnes du quartier qui téléchargent Hoplr », ajoute le responsable. De quoi permettre de voir grand, très grand même. « L’objectif, d’ici la fin de l’année serait d’atteindre un million d’utilisateurs. Sur base de nos résultats, c’est tout à fait réaliste ». Présent uniquement en Flandre pour le moment, la startup s’apprête donc à partir à la conquête du reste de la Belgique. « Nous sommes actuellement en train de traduire tout notre service. D’ici quelques semaines, nous devrions être disponibles à Bruxelles, puis en Wallonie par la suite », explique encore le fondateur.

Pour remplir ses objectifs ambitieux, la startup est actuellement en train de lever 1.3 million d’euros. « Cela permettra de financer notre visibilité dans les boites aux lettres et engager deux nouvelles personnes qui viendront compléter notre équipe de six » ajoute le responsable.

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>