Au Mobile World Congress, BMW a dévoilé un système de clé numérique sur smartphone et l’intégration d’une seconde eSIM pour directement lier son forfait mobile au véhicule.

Crédit photo: TechCrunch
Crédit photo: TechCrunch

A l’image de Tesla avec sa Model 3, BMW proposera à certains de ses clients une nouvelle option permettant d’utiliser son smartphone pour verrouiller, ouvrir et faire démarrer son véhicule. Cette clé digitale sera dans un premier temps disponible (à partir du mois de juillet 2018) aux possesseurs de smartphones de marque Samsung. Chaque voiture connectée aura sa propre clé numérique, qui pourra être partagée avec cinq personnes autorisées. Dans les années à venir, BMW assure qu’il sera également possible de commander leur véhicule autonome (celui présenté au salon était l’i3), de le rejoindre à son point de stationnement et d’ouvrir ses portes.

Une seconde eSIM pour utiliser son abonnement mobile dans sa voiture

Le constructeur allemand a également profité du salon pour annoncer que ses futurs bolides embarqueront une seconde puce eSIM en plus de celle incluse dans ses modèles sortis depuis 2016. La connexion internet mobile étant désormais incontournable dans les voitures modernes, cette seconde eSIM permettra d’utiliser son forfait via l’habitacle de sa voiture afin d’y passer et de recevoir des appels, sans la présence de téléphone. La connexion 4G sera bien sûr utilisable et il sera même possible de créer un point d’accès Wi-Fi pour ses passagers.

Rappelons qu’à l’inverse de la carte SIM traditionelle, l’eSIM n’est pas amovible et est directement intégrée dans le système interne d’un appareil. Elle doit alors être activée grâce au chargement du profil dédié. Elle permet à l’utilisateur une flexibilité totale, permettant très facilement de changer d’opérateur et d’associer plusieurs objets connectés à un même numéro de téléphone.