D’après les analystes, 2018 pourrait être l’année qui verrait l’une des plus importantes entreprises mondiales atteindre le trillion de dollars de valorisation.

Amazon Prime

Si Apple est régulièrement dans les premières places du classement des marques les plus valorisées, Amazon joue sans cesse du coude-à-coude avec celle-ci, et le géant de l’e-commerce est même parvenu à passer devant à plusieurs reprises. Alors qui des deux pourrait devenir trillionaire avant l’autre?

Une note récente d’analystes suggère que l’acquisition de la chaîne de supermarchés Whole Foods et le développement d’Amazon Prime pourrait jouer dans la balance et propulser le géant du commerce électronique en tête.

La capitalisation boursière d’Amazon est actuellement à 737,8 milliards de dollars, avec un cours de l’action à 1,521 dollars. Apple est quant à lui à un peu plus de 900 milliards. La différence est notoire, mais elle peut être rattrapée estime Daniel Ives, analyste au sein du cabinet GBH Insights.

Selon lui, la stratégie de Jeff Bezos, tant sur le front du grand public que de celui de l’entreprise, peut s’avérer payante. Après avoir acquis les supermarchés Whole Foods l’an dernier, Amazon n’a ainsi pas perdu de temps en incitant ses membres Amazon Prime à les fréquenter. Ceux-ci bénéficient en effet d’offres au sein des magasins alimentaires, ainsi que de récompenses sur leur carte de crédit Amazon. Les produits Whole Foods sont également vendus par le service d’épicerie en ligne d’Amazon, les deux branches pouvant ainsi potentiellement grandir ensemble dans un avenir proche. Le dispositif de magasins sans caisse Amazon Go est également à tenir en compte puisqu’il sera appliqué aux magasins Whole Foods dans un futur proche. L’entreprise serait donc à l’orée d’un cycle particulièrement fructueux.

Apple, de son côté, est plutôt dans une progression à court terme. Même si le lancement de l’iPhone X a été un succès, la firme n’a pas encore déclenché son “super cycle” tant attendu par les investisseurs. De plus, le cours de l’action a fait un grand plongeon le mois dernier. Les analystes s’échinent à tenter de savoir lequel des deux mastodontes gagnera le plus de milliards avant l’autre, mais les aléas de la Bourse et les succès ou échecs surprises de certains services et produits ne sont pas toujours totalement prévisibles…