Google écarte Samsung de ses recommandations pour les entreprises

Par posté le 27 février 2018

Le tout nouveau programme “Android Enterprise Recommended” liste 21 smartphones recommandés pour un usage en entreprise. Samsung ne fait pas partie des élus.

Android Enterprise recommended

Google a sélectionné 21 smartphones qui, selon la firme de Mountain View, offrent toutes les garanties de sécurité, de productivité et de robustesse pour un usage professionnel en entreprise. Les terminaux du programme nommé “Android Enterprise Recommended“répondent à un ensemble de spécifications élevées pour le matériel, le déploiement, les mises à jour de sécurité et l’expérience utilisateur afin d’aider les entreprises à gérer les environnements d’entreprise les plus complexes et les plus divers”, avance Google.

Parmi les smartphones repris, on trouve les modèles Pixel, Pixel XL, Pixel 2 et Pixel 2 XL fabriqués par Google ainsi que les BlackBerry KEYone et Motion, les Huawei Mate 10, Mate 10 Pro, P10, P10 Plus, P10 Lite, les LG V30 et G6, les Motorola X4 et Z2 Force Edition, les Sony Xperia XA2, XA2 Ultra, XZ Premium, XZ1, XZ1 Compact et enfin le Nokia 8. Aucune trace de Samsung dans cette liste, qui est pourtant le plus gros vendeur de smartphones Android au niveau mondial.

Samsung s’investit pourtant dans le milieu professionnel

Cet oubli est d’autan plus étonnant que les produits Samsung possèdent plus d’un argument en corrélation avec le programme de Google. Pour commencer, le géant coréen propose sa propre solution de sécurité directement intégrée dans le processeur de ses smartphones haut de gamme (Note et S). Samsung Knox répond ainsi aux besoins de sécurité des données et des applications des entreprises et son interface est un environnement isolé et sécurisé à l’intérieur de l’appareil.

Ajoutons à cela la présence du stylet, avant tout destiné aux professionnels, sur les Galaxy Note, la gestion du multi-tâches ou encore les applications bureautiques intégrées (Excel, PowerPoint, Word, etc.) et l’on obtient des dispositifs assez bien pensés et optimisés pour une utilisation professionnelle. Étonnant donc que Google ait omis d’inclure Samsung dans sa liste. La raison de cet “oubli” pourrait être liée à des interfaces trop éloignées des versions natives d’Android, ce qui était l’un des critères principaux pour faire partie du classement.

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone, je suis un cinéphile acharné ainsi qu’un authentique gamer, amateur de technologies. Trois noms incontournables qui ont forgé ma geekitude grâce à leur génie: John Carpenter, Shigeru Miyamoto et Steve Jobs.
Twitter : @SamuelTub

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>