Au Mobile World Congress de Barcelone, startups et multinationales dressent déjà le portrait de la 5G. Révolutionnaire, la technologie pourrait permettre aux propriétaires de chiens et de chats de retrouver facilement leur animal de compagnie en le géolocalisant.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Lorsqu’on parle de la 5G, on pense généralement à des débits ultra-rapides qui permettront de télécharger un film en 4K en quelques secondes. La 5G devrait toutefois apporter de nombreux autres bénéfices à la société, notamment pour nos compagnons à quatre pattes.

Au Mobile World Congress, plusieurs startups et multinationales présentent actuellement des concepts de colliers 5G qui permettront de suivre à la trace son compagnon canin. A tout moment, celui-ci pourra être géolocalisé à l’aide de son collier dans lequel sera glissée une carte SIM liée à un abonnement téléphonique.

“La magie de la 5G vient de sa capacité à supporter de nombreuses connexions simultanément” nous explique un représentant de Samsung sur le stand du constructeur. Son autre atout, c’est d’être très peu énergivore. Dès lors, la 5G devrait remplacer progressivement le Bluetooth et la technologie GPS dans les objets connectés. Sur le stand de Huawei, nous avons ainsi pu approcher un prototype de collier 5G faisant office de “proof of concept”. Autrement dit, le produit n’existe pas encore, mais Huawei estime qu’il s’agit d’une application probable de la 5G.

Lorsqu’on connaît le succès des colliers Bluetooth – qui permettent de recevoir un alerte lorsque son compagnon canin s’écarte du domicile, on se dit qu’il existe effectivement un marché pour ce type d’accessoire. D’autant plus qu’avec la 5G, on peut imaginer une autonomie de plusieurs semaines, voire mois, pour un objet qui aurait une réelle utilité au quotidien.

Il faut dire que par rapport au Bluetooth et au GPS, la 5G ne présente que des avantages. Tout d’abord, parce qu’avec un port eSim, il serait possible de coupler son abonnement avec l’abonnement de son mobile, et donc pouvoir profiter d’une offre alléchante avec par exemple un supplément de 5€ par mois chez votre opérateur – contre plusieurs dizaines d’euros par mois à l’heure actuelle pour les modèles équipés d’une puce GPS. Ensuite, parce que contrairement au Bluetooth, la portée de la localisation ne s’arrêtera pas à votre jardin. Même à plusieurs kilomètres de votre habitation vous pourrez continuer à suivre les déplacements de votre compagnon à quatre pattes.

Si le concept est également applicable aux chats, difficile d’imaginer les propriétaires apposer un collier peu esthétique à leur félidé.

Avant de voir se multiplier les modèles, il faudra toutefois vérifier la dangerosité des ondes émises. Placé à quelques centimètres du crâne de notre compagnon à quatre pattes, l’accessoire pourrait en effet être facteur de croissance pour diverses tumeurs. La validation du concept par la FDA devrait logiquement écarter les craintes.

Alors, la 5G permettra-t-elle de réduire le nombre de signalements d’égarements de chiens? C’est en tout cas ce que pensent les principaux acteurs de l’industrie…