5 téléphones qui valent aujourd’hui une petite fortune

Par posté le 24 février 2018

Avoir le dernier smartphone en date permet de profiter des dernières avancées technologiques. En revanche, à mois de tomber sur une édition très limitée, sa valeur chute rapidement. Voici une série de cinq téléphones qui ont marqué l’histoire et qui valent aujourd’hui une petite fortune.

1. Motorola DynaTAC

Crédit photo : AFP.

Crédit photo : AFP.

Le DynaTAC est l’ancêtre du mobile. C’est le premier téléphone portable qui a vu le jour et qui a été homologué. Doté d’un écran à une ligne et d’une batterie capable de 60 minutes d’autonomie, il fallait 10 h pour le recharger ! Le premier prototype présenté à la presse date de 1973 mais c’est en 1983 que la commercialisation est intervenue, le temps d’obtenir toutes les autorisations nécessaires.

Le Motorola DynaTAC (Dynamic Adaptive Total Area Coverage) a été surnommé Brick Phone en raison de sa taille énorme et de son design carré. Il était néanmoins possible de se le procurer en trois couleurs : gris, gris/blanc et blanc. Commercialisé 3.995 dollars à l’époque (8.120 € d’aujourd’hui), on trouve des DynaTAC fonctionnels autour de 500 ou 600 dollars.

2. Samsung SPH-N270

Samsung-Matrix

Si vous avez vu le deuxième épisode de la saga Matrix baptisé Reloaded, vous devriez reconnaître ce téléphone utilisé principalement par Morpheus et Neo. Le N270 se caractérisait par un mécanisme qui permettait au haut-parleur de glisser vers le haut pour révéler l’écran. Le téléphone est sorti spécialement pour la promotion du film Matrix : Reloaded, ce qui fait que ses menus reprenaient l’animation de hiéroglyphes vert fluo sur fond noir de la franchise.

Il n’a été construit qu’à 10.000 exemplaires en 2003 et le téléphone destiné au grand public reprenait exactement le même mécanisme pour révéler l’écran que dans le film, ce qui en faisait un objet incontournable pour les geeks et cinéphiles. Les quelques modèles en vente encore dans leur boîte d’origine ne s’échangent pas à moins de 500 dollars.

3. Apple iPhone

Crédit photo : AFP.

Crédit photo : AFP.

Impossible de faire un classement des mobiles marquants sans réserver une place à l’iPhone 2G, sorti en 2007. Son écran tactile multipoints et son système d’exploitation révolutionnaire pour l’époque ont ouvert une nouvelle voie pour les smartphones tels qu’on les connait aujourd’hui. Le form factor du premier iPhone fait d’ailleurs toujours office de référence, les modèles récents n’étant qu’une évolution logique du 2G.

Etant donné la notoriété de la marque et l’engouement que suscitent les produits Apple, nul doute que la valeur de l’iPhone 2G ne fera qu’augmenter avec le temps. On en trouve aujourd’hui des fonctionnels pour quelques centaines d’euros, en revanche les modèles jamais déballés peuvent coûter plusieurs milliers d’euros. L’iPhone X ne paraît plus si inatteignable tout à coup…

4. Motorola Aura R1

motorola-aura_8044

OVNI dans le monde des téléphones, le Aura R1 est arrivé sur le marché en 2008, en pleine phase de transition entre les téléphones conventionnels et les smartphones. Le Motorola fait partie des premiers cités, mais son design tout en rondeur et son écran circulaire (comme sur le V70 sorti en 2002) lui assuraient de sortir du lot. Pour révéler le clavier, il fallait faire pivoter le clapet composé d’inox et de saphir, une révolution stylistique. En revanche la fiche technique n’était pas franchement excitante, avec un appareil photo de 2 Mpx et 2 Go de mémoire.

D’autres téléphones reprendront ce concept d’écran pivotant comme le Motorola Flipout ou le Sharp Sidekick qui est apparu dans nombre de séries américaines. Lors de sa commercialisation, le Aura R1 était vendu 1590 €, une somme colossale qui devait tout à la qualité de fabrication hors-normes du terminal. Encore aujourd’hui, il est quasi impossible d’en trouver un exemplaire en parfait état pour moins de 1000 €.

5. Nokia 8800 Arte Carbon

carbon_arte

Le 8800 Arte Carbon était le téléphone des business men. Son design minimaliste et sa finition en titane et fibre de carbone faisaient de lui le téléphone haut de gamme que recherchaient les personnes fortunées en quête d’un mobile sobre et élégant. Le mécanisme de son slider employait des roulements à bille, une rareté tant ils étaient couteux à produire en série comparé aux mécanismes à levier traditionnels.

Le 8800 Arte existait également en version plaqué or 18 carat et finition cuir. Le Arte Carbon, moins flashy, s’échangeait contre 1.499 € à sa sortie en 2008. D’occasion, les moins chers tournent aujourd’hui autour des 600 € mais certains sont affichés à près de 2.000 €.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Sam

    25 février 2018 at 14 h 10 min

    Il me reste un DynaTAC 8000 qui appartenait à mon Grand-Père, il y a encore son nom et son adresse collés à la dymo à l’arrière :D

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>