Google lance ses propres Stories, qui apparaîtront directement dans les résultats du moteur de recherche.

AMP-Stories

Ce qui s’appelait jadis Google Stamp est finalement devenu AMP Stories. Ce nouveau format d’articles de presse pour appareils mobiles s’inspire des stories de Snapchat et d’Instagram en mêlant textes, vidéos, images et autres gifs. Ces news d’un nouveau genre apparaîtront directement dans les résultats du moteur de recherche Google.

Le procédé s’appuie sur la technologie Accelerated Mobile Pages (AMP) lancé en 2015 par Google en réaction aux Instant Articles de Facebook, permettant un chargement beaucoup plus rapide des pages grâce à un hébergement sur les propres serveurs de Google. Actuellement, AMP Stories n’est disponible qu’aux États-Unis pour les médias qui ont participé à son développement tels que CNN, Condé Nast, Hearst, Mashable, Meredith, Mic, Vox Media et le Washington Post. Pour les autres, il est possible d’essayer ces stories en se rendant sur ce site où des tutoriels sont présents.

Des informations plus faciles à consommer

Google explique que “Sur les appareils mobiles, les utilisateurs parcourent un grand nombre d’articles, mais peu en profondeur. Les images, les vidéos et les graphiques aident les éditeurs à attirer l’attention de leurs lecteurs le plus rapidement possible et à maintenir le contact grâce à des informations visuelles immersives et faciles à consommer”.

Le but des AMP Stories est donc bien sûr pour les éditeurs de toucher plus rapidement et efficacement les internautes, surtout les plus jeunes qui ont parfaitement adoptés les stories des réseaux sociaux, parfois même au détriment des posts traditionnels. Les publicitaires l’ont eux aussi bien compris et s’immiscent pleinement dans ces stories.
Ce type de format court facilement consultable pourrait diamétralement changer la recherche sur Google. En cas de succès, on pourrait même imaginer que ces AMP Stories pourraient être favorisées au détriment des textes et articles traditionnels. Bref, une petite révolution est en marche et Google évaluera dans les prochains mois les réactions des internautes face à ses stories pour en ajuster la visibilité.