19 fabricants de smartphones ont marqué leur intention de lancer courant 2019 des terminaux compatibles avec les fréquences 5G.

5g phones

Si elle n’était à l’origine pas attendue avant 2020, la 5G devrait finalement faire ses débuts en 2019, avec l’ouverture des premiers réseaux 5G sur le sol américain. Plusieurs opérateurs ont déjà marqué leur intention d’inaugurer leur réseau 5G en 2018, avec en tête d’affiche AT&T, Verizon et Sprint.

Le géant des micro-processeurs Qualcomm a par ailleurs déjà confirmé que son modem 5G X50 sera disponible dès 2019. Au total, 19 fabricants de smartphones ont déjà confirmé qu’ils utiliseraient ce modem pour certains de leurs appareils. Dans la liste figurent notamment Sony, Oppo, LG et HTC.

Si la couverture 5G sera limitée à quelques grandes métropoles en 2019, la plupart des nouveaux appareils qui sortiront dans le commerce seront à priori déjà capables d’exploiter les réseaux 5G. Une excellente chose pour les consommateurs, qui n’achèteront pas de terminaux “obsolètes” dès leur sortie.

L’initiative de Qualcomm de réunir tous les acteurs du milieu sous une seule bannière représente en soi un petit exploit, sans précédent dans l’histoire des télécoms. L’adoption de la 4G par les fabricants de smartphones avait de ce fait été très lente. De nombreux nouveaux appareils qui étaient lancés sur le marché à l’époque ne proposaient qu’un support de la 3G, plusieurs mois après le déploiement des premiers réseaux 4G. La 5G pourrait sauter cette étape. La plupart des terminaux qui arriveront dans le commerce en 2018 devraient en effet être compatibles avec les réseaux 5G. Dans la pratique, les consommateurs auront donc dans leur poche un smartphone 5G avant même le déploiement des premiers réseaux 5G en Belgique.