Les 10 films / séries qu’il ne fallait pas manquer sur Netflix en janvier

Par posté le 11 février 2018

Chaque mois, la rédaction de Geeko sélectionne pour vous les 10 meilleures nouveautés ajoutées au catalogue de Netflix au cours des 30 derniers jours. L’occasion de redécouvrir quelques grands classiques du cinéma, mais aussi et surtout les meilleures exclusivités Netflix ainsi que certaines perles moins connues.

The Polka King

The Polka King

Cette comédie inspirée de faits réels retrace la success story de Jan Lewan, un chanteur polonais qui se bâtit dans les années 90 une certaine notoriété aux États-Unis. Il fut aussi connu pour avoir mis en place une gigantesque escroquerie, soutirant de l’argent à des dizaines de ses fans. Un biopic sur un escroc qui attire néanmoins la sympathie, d’autant qu’il est interprété par le pétillant Jack Black, qui n’a rien perdu de ses talents de chanteur depuis l’aventure de son groupe rock, Tenacious D.

Dirk Gently – Saison 2

Dirk Gently Saison 2

Les enquêtes barrées du détective holistique se poursuivent, toujours avec le duo formé par Samuel Barnett (Penny Dreadful) et Elijah Wood (Le Seigneur des Anneaux). De nouvelles affaires hors du commun sont au programme de cette seconde saison dont celle concernant “un lapin venu de l’espace”, une sorcière ou encore un mage. De nouveau, une certaine folie légère émane de cette saison chapeautée une fois de plus par Max Landis (scénariste de Bright).

Ash vs. Evil Dead – Saisons 1 et 2

Ash vs Evil Dead

Les deux premières saisons de la série horrifique créée par Sam Raimi (qui prolonge l’univers de ses trois films cultes) est arrivée sur Netflix au mois de décembre, mais il y manquait alors de nombreux épisodes. Cela est désormais corrigé et les amateurs de gore et d’humour pourront enfin se délecter de l’intégralité de ces deux saisons haute en couleurs (la dominante étant le rouge sang, bien sûr). Ash, cet irrésistible bras cassé (qui a aussi une main amputée) reprend du service pour combattre les forces du Mal qui ne cessent de le poursuivre. Accompagné des jeunes Pablo et Kelly, Ash doit non seulement survivre aux nombreuses épreuves que lui réservent les démons mais aussi contrecarrer les plans de la mystérieuse Ruby, interprétée par Lucy Lawless (Xena). A noter que la saison 3 débute à partir du 25 février sur la chaîne américaine Starz.

Bad Day for the Cut

Bad Day for the Cut

Ce thriller britannique met en scène un fermier irlandais d’âge mûr au tempérament calme qui va laisser éclater toute sa colère suite au meurtre de sa mère lors d’un cambriolage. Un film de vengeance qui débute sous la forme d’un drame avant de s’enfoncer dans une quête vengeresse violente et sanglante. Moins réussi que l’américain Blue Ruin dans le même registre, Bad Day for the Cut fonctionne néanmoins très bien grâce à l’intensité de son acteur principal, Nigel O’Neill.

Godzilla partie 1 : La Planète des monstres

Godzilla La Planète des monstres

Le roi des monstres a ici droit a son premier long métrage d’animation (88 minutes). L’action de Planet of the Monsters (ou Monster Planet) se déroule dans le futur, à une époque où l’humanité a quitté la Terre et tente d’y revenir. Mais entre-temps, celle-ci est revenue à l’état sauvage, avec la présence de plusieurs créatures dont le gigantesque Godzilla en espèce dominante de cette nouvelle chaîne alimentaire. Une suite est d’ores et déjà prévue, Godzilla : Battle Mobile Breeding City, qui devrait mettre en scène le pendant robotique du célèbre monstre, Mecha-Godzilla.

King Kong

King Kong

On reste dans la catégorie des monstres géants avec King Kong, qui est un peu l’équivalent américain de Godzilla, et qui a posé ses immenses pattes dans le catalogue de Netflix à la toute fin du mois de janvier. Il s’agit ici du merveilleux film d’aventure réalisé en 2005 par Peter Jackson (la trilogie du Seigneur des Anneaux et du Hobbit), avec Naomi Watts et Jack Black en vedette. Trépidant, beau et émouvant, ce spectacle d’envergure est à apprécier sur l’écran le plus large qui soit !

La Rage au ventre (Southpaw)

La Rage au ventre

Réalisé par Antoine Fuqua (Training Day, La Chute de la Maison Blanche), La Rage au ventre met l’excellent Jake Gyllenhaal dans la peau d’un champion du monde de boxe qui mène une existence fastueuse avec sa superbe femme et sa fille qu’il aime plus que tout. Mais lorsque sa femme est tuée, son monde s’écroule, jusqu’à perdre sa maison, sa fortune, et même la garde de sa fille. Au plus bas, il trouve une aide précieuse en la personne de Tick Wills (Forest Whitaker), un ancien boxeur avec lequel il reprend l’entrainement. Un film convaincant tenu par un Jake Gyllenhaal très investi dans son rôle.

Sinister

Sinister

Angoisse au programme avec cette production Blumhouse (Paranormal Activity, Insidious) dans laquelle un écrivain emménage avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont été retrouvés pendus. Après la découverte de bobines 8mm montrant le meurtre d’autres familles, une entité surnaturelle se met à menacer de plus en plus l’écrivain et ses proches… Un film d’horreur classique mais efficace, rehaussé par la présence d’Ethan Hawke et bercé par la musique terrifiante (et aussi un peu expérimentale) de l’immense compositeur Christopher Young (Hellraiser).

Abyss

Abyss

Abyss est parfois un peu noyé dans l’immense (en qualité, pas forcément en quantité) filmographie de James Cameron (Aliens, Terminator, Avatar). Pourtant, il s’agit bien là aussi d’un immense film ! Il y est question d’un commando de la Marine américaine qui doit porter secours à un sous-marin échoué dans les profondeurs. Durant leur expédition, l’équipage doit faire face à des phénomènes inexpliqués. En lieu et place de l’espace, James Cameron optait pour les profondeurs marines pour nous dévoiler en 1989 des envahisseurs d’un nouveau type. Un spectacle total mariant avec brio la parabole universelle et le divertissement.

The Holiday

The Holiday

A l’image de Quand Harry rencontre Sally ou Coup de foudre à Notting Hill, The Holiday est devenu un petit classique pour les romantiques. On y suit deux femmes (une américaine et une anglaise) qui, déçues par les hommes, échangent leurs habitations durant leurs vacances. C’est ainsi qu’elles voient débarquer deux hommes qui vont bouleverser leur vie. Cameron Diaz, Kate Winslet, Jude Law et Jack Black (décidément omniprésent dans cette sélection de janvier) folâtrent intensément dans cette romance idéale pour la Saint-Valentin.

Nos précédentes sélections:

- Notre sélection du mois de décembre 2017
- Notre sélection du mois de novembre 2017
- Notre sélection du mois d’octobre 2017
- Notre sélection du mois de septembre 2017
- Notre sélection Netflix du mois d’août 2017
- Notre sélection du mois de juillet 2017
- Notre sélection du mois de juin 2017
- Notre sélection Netflix du mois de mai 2017
- Notre sélection Netflix du mois d’avril 2017
- Notre sélection Netflix du mois de mars 2017
- Notre sélection Netflix du mois de février 2017
- Notre sélection Netflix du mois de janvier 2017

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone, je suis un cinéphile acharné ainsi qu’un authentique gamer, amateur de technologies. Trois noms incontournables qui ont forgé ma geekitude grâce à leur génie: John Carpenter, Shigeru Miyamoto et Steve Jobs.
Twitter : @SamuelTub

Articles similaires

2 Comments

  1. Phil

    11 février 2018 at 10 h 38 min

    Je viens de découvrir altered carbon.
    cette série est terrible.

  2. LilAngel

    11 février 2018 at 18 h 52 min

    ce serait sympa de faire un top séries distinct du top général

Réponse

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>