Atterri en fin d’année sur Switch, Xenoblade Chronicles 2 faisait probablement partie des exclusivités parmi les plus attendues sur la console de Nintendo. S’il n’est pas tout à fait à la hauteur de nos attentes, le titre de Nintendo vient renforcer le catalogue de l’éditeur sur la petite console hybride.

xenoblade chronicles 2

Après ARMS, Splatoon 2 et Super Mario Odyssey, la Switch accueille une nouvelle exclusivité de taille avec Xenoblade Chronicles 2, un jeu de rôle old-school à la sauce nippone qui pourrait bien séduire les amateurs du genre…

Sorti sur Wii, Xenoblade Chronicles avait séduit de nombreux joueurs avec son univers riche et son gameplay complexe. Malgré son nom, Xenoblade Chronicles 2 n’est pas la suite directe du premier volet mais une nouvelle entrée dans la série qui, tout en gardant le gameplay caractéristique du premier volet, introduit quelques petites nouveautés.

Comme son ancêtre, Xenoblade Chronicles 2 brille surtout au niveau de son univers, constitué de titans, qui se déplacent sur une mer de nuages et ont été colonisés par les humains. Progressivement, la faune et la flore se sont développées sur ces “îles vivantes”, jusqu’à ce que les humains y bâtissent de véritables villes. Aux débuts de l’aventure, le joueur découvrira toutefois que ce microcosme est sur le point de s’effondrer, les titans s’effondrant les uns après les autres, menaçant l’humanité de disparaître avec eux…

xenoblade chronicles 2b

Riche, le scénario de Xenoblade Chronicles 2 fera découvrir aux joueurs les enjeux de cet univers à travers les yeux de Rex, un “récupérateur d’objets”, qui plonge dans l’ancien monde pour y récolter différentes reliques qu’il revend ensuite sur le marché.

On notera d’ailleurs d’entrée de jeu qu’il vaut mieux aimer les univers élaborés pour se lancer dans Xenoblade Chronicles 2, un jeu étonnement riche en dialogues, qui parvient à développer un univers qui ne cessera de surprendre le joueur de par son complexité et sa richesse. On regrettera en revanche que les cinématiques du jeu ne soient pas plus abouties – latence sonore & animations grossières sont malheureusement au programme – et que l’écriture des dialogues ne soit pas toujours à la hauteur…

Dès la première heure de jeu, les joueurs pourront se rendre compte de l’incroyable richesse de Xenoblade Chronicles 2, qui offre de vastes décors à explorer, à la façon d’un jeu en open-world. Chaque zone parvient à développer sa propre identité visuelle. Et, bonne nouvelle, les développeurs n’ont pas omis d’ajouter un peu de vie à leur univers, qui grouille de créatures à affronter, de PNJ, tout en affublant une quantité impressionnante de détails dans ses décors. Mieux encore : le level-design est tout bonnement exceptionnel et tire parfaitement parti de la verticalité des décors.

xenoblade chronicles 2c

Certes, on pourra reprocher au jeu de ne pas être totalement à la hauteur des dernières grosses productions sorties tant sur Xbox et PS4 que sur Switch. Il faut dire que visuellement, le jeu de Monolith Software a du retard à rattraper, mais les visuels vieillots du jeu ont au moins permis aux développeurs de développer un monde ouvert riche et visuellement superbe malgré la pauvreté du moteur graphique. Alors oui, on a souvent l’impression de jouer à un jeu sorti il y a déjà 3 ans, mais l’expérience n’en reste pas moins fantastique, surtout en mode nomade. En revanche, difficile de fermer les yeux sur les nombreux ralentis qui viennent gâcher l’expérience de jeu…

Mais qu’à cela ne tienne, si Xenoblade Chronicles 2 est loin d’être parfait sur le plan technique, le jeu de Monolith a au moins l’avantage de proposer un gameplay rôdé qui séduira les amateurs de JRPG par sa richesse. Attention toutefois, si le jeu reste accessible, il faudra mémoriser de nombreux mécanismes de jeu, et la difficulté ira très vite crescendo…

xenoblade chronicles 2d

Tout le gameplay de Xenoblade Chronicles repose sur l’utilisation des trois lames utilisées par le jeune aventurier que l’on incarne. Chaque lame est associée à un élément. Pour vaincre ses adversaires, il faudra donc judicieusement choisir la lame employée et ne pas hésiter à mettre au point des stratégies avec ses partenaires d’infortune. Durant son aventure, le joueur sera en effet accompagné de deux compagnons, qui portent également trois lames différentes. Trouver la bonne combinaison permettra au joueur de progresser rapidement.

Pour éviter que la lassitude ne s’installe, les développeurs ont imaginé un système d’endurance des créatures, qui seront plus coriaces à abattre si le joueur ne varie pas les coups et tactiques. Autrement dit, il faudra sans cesse modifier sa stratégie et jongler avec les différentes lames.

Différents combos sont bien sûr au programme, lesquels devront eux aussi être parfaitement maîtrisés si vous espérez progresser dans l’aventure. Car la difficulté est au rendez-vous dans Xenoblade Chronicles 2. Exigeant, le jeu nécessite de se plonger durant plusieurs heures dans son univers pour mémoriser les combinaisons possibles. Ajoutez à cela un système de classe qui forcera le joueur à trouver les bonnes combinaisons, des ennemis agressifs et puissants, capables de vous terrasser en quelques coups seulement, des esquives nécessaires pour remporter la bataille, et un arbre de compétences qui ne demandera qu’à être développé, et vous comprendrez que l’apprentissage sera long, et douloureux.

xenoblade chronicles 2e

D’autant plus que le jeu regorge de petits défauts, comme l’intelligence artificielle des alliés, parfois chaotique, qui causera plus d’une fois votre perte, l’ergonomie médiocre des menus, ou l’absence de quelques raccourcis qui auraient grandement simplifiés les mécanismes de jeu…

Toutefois, passer à côté de Xenoblade Chronicles 2 serait une très grosse erreur. D’une part, parce que le jeu propose une expérience de jeu véritablement unique à l’heure actuelle, avec un monde semi-ouvert d’une richesse impressionnante. D’autre part, parce que pour peu que l’on accroche au concept, il y a facilement de quoi passer plus de 60 heures sur ce jeu. Explorer l’intégralité de son univers vous prendra très clairement plusieurs semaines, voire mois. Vu la tendance actuelle des jeux, de plus en plus “pop-corn”, difficile de ne pas apprécier cette caractéristique, qui réservera toutefois Xenoblade Chronicles 2 à un public de passionnés. D’autant plus que les développeurs sont allés beaucoup plus loin dans le raisonnement en permettant aux joueurs de participer à des quêtes secondaires, nombreuses et variées, à participer à des mini-jeux, développer leur propre réseau de boutiques et interagir avec les différentes civilisations croisées durant l’aventure. Coriace, Xenoblade Chronicles 2 est le genre de jeu qui vous tient scotché à votre pad durant des heures et parvient à vous surprendre sans cesse.

Au niveau des bonnes surprises, on notera d’ailleurs l’incroyable bande sonore du jeu, qui nous ramène aux grandes heures du RPG, et les doublages de qualité nettement supérieure à la moyenne, qui immergeront parfaitement le joueur dans l’univers de Xenoblade Chronicles 2.

Les + :

– Un univers riche et fantastique
– Des décors grandioses
– Un gameplay bien huilé et exigeant
– Des dialogues nombreux et savoureux
– Une solide durée de vie
– L’incroyable bande originale du jeu

Les – :

– Des mécanismes longs à maîtriser
– L’IA des alliés
– Visuellement à la traine
– Quelques gros ralentissements
– Les menus
– Les cinématiques, désastreuses

Conclusion

S’il n’aura aucune difficulté à séduire les amateurs de jeux de rôle avec son univers riche, ses mécanismes de jeu complexes et son gameplay bien huilé, Xenoblade Chronicles 2 n’en reste pas moins un jeu de rôle difficile à appréhender pour les nouveaux venus. Si le titre de Monolith séduit par son character design soigné et son univers travaillé, on lui regrettera une réalisation technique décevante, même pour la Switch, et une finition discutable. Pour les amoureux de JRPG toutefois, Xenoblade Chronicles 2 n’en reste pas moins un incontournable, et un très joli ajout à la ludothèque (de plus en plus riche) de la Switch.

15/20