Les babyphones connectés posent des problèmes de sécurité

Par posté le 29 janvier 2018

La majorité des babyphones vidéo connectés peuvent être facilement piratés et disposent rarement d’un système d’alerte clair en cas de souci avec la connexion, indique lundi Test Achats. L’organisation de consommateurs, qui a mené des tests sur plusieurs appareils, invite les autorités belges à réagir.

Babyphone

Les babyphones vidéo modernes permettent d’entendre et de voir son enfant sur son smartphone ou sa tablette. Une application transforme ces supports informatiques en récepteurs connectés via le Wi-Fi, la 3G ou la 4G.

Test Achats déconseille sept des neufs babyphones qu’elle a testés car la majorité des appareils ne disposent pas d’une alerte claire en cas de problème de connexion. «Les parents ne sont donc pas clairement prévenus qu’ils ne sont plus en train de surveiller leur bébé», interpelle l’organisation. «Quand il y a une alerte, il s’agit parfois uniquement d’un signal sonore. Quand il y a une notification écrite, il arrive qu’elle n’apparaisse pas lorsque le téléphone est verrouillé ou si l’application n’est pas active.» Les tests ont également révélé des risques de piratage.

L’organisation de consommateurs indique avoir déjà soulevé cette problématique à plusieurs reprises et demande aux autorités de protéger les consommateurs belges.

Belga

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone. Cinéphile acharné et authentique gamer.

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>