Samsung profite du CES pour présenter un cockpit numérique ainsi que sa plateforme DRVLINE dédiée aux véhicules autonomes.

Samsung cockpit

Samsung compte bien aussi apporter son grain de sel dans le milieu des véhicules autonomes. Possesseur du groupe Harman depuis 2016, le géant coréen de l’électronique a présenté une plateforme hardware et software destinée à accueillir les véhicules autonomes de niveau 3 à 5. Cette plateforme d’aide à la conduite automobile contient tout ce qu’il faut: avertisseur de collision et de sortie de voie, régulateur de vitesse adaptatif, système de détection des piétons,… et, surtout, elle se veut ouverte et modulaire, autorisant l’apport d’autres acteurs de l’écosystème automobile.

D’autre part, Samsung a présenté un tableau de bord digital pourvu de larges écrans permettant au conducteur un affichage et une configuration personnelle au sein du véhicule, même si celui-ci ne lui appartient pas, par le biais d’un profil sauvegardé sur le cloud. L’assistant vocal Bixby y est bien sûr également présent pour contrôler à la voix la température dans le véhicule ou encore le lancement de musique, et il est aussi possible d’interagir depuis le tableau de bord avec les appareils connectés de la maison (thermostat, réfrigérateur, etc.). Le tout devrait être lancé cette année.