CES 2018 jour 3 : les 5 annonces majeures

Par posté le 10 janvier 2018

Véhicules autonomes, kits d’initiation à l’électronique et accessoires pour smartphones au programme des réjouissances!

Le robot livreur de pizzas de Pizza Hut

pizza

Le concept-car du constructeur automobile japonais Toyota a été dévoilé lors d’une conférence qui s’est tenue au CES. Baptisé e-Palette, le véhicule électrique et entièrement autonome est modulable en fonction des besoins de l’utilisateur et peut devenir une boutique ambulante, un food-truck ou…un livreur de pizzas.

Disponible en trois dimensions allant de 4 à 7 mètres, le véhicule offre de nouvelles possibilités en matière d’e-commerce. En effet, après avoir choisi différents articles sur un site marchand, le consommateur attend que le véhicule vienne à sa rencontre afin d’essayer les articles avant de passer à la caisse avec ce qui lui convient. Une solution qui permet de gagner du temps et d’éviter le retour de colis.

Quelques entreprises telles qu’Amazon, Uber, DiDi et Pizza Hut travaillent en étroite collaboration avec Toyota sur ce nouveau concept. Drôle de coïncidence: un épisode de la quatrième saison de Black Mirror – diffusé il y a quelques jours – (celui intitulé “Crocodile”) montrait un service de livraison autonome de ce type.

Toyota compte expérimenter l’e-Palette à partir de 2020 dans diverses régions à travers le monde, notamment lors des Jeux Olympiques d’été de Tokyo.

Un stabilisateur pour appareil photo

ronin

DJI s’est depuis quelques années spécialisée dans les stabilisateurs et les drones. Ses accessoires vont du stabilisateur Osmo pour smartphone au Ronin capable de supporter le poids d’une caméra de cinéma avec son objectif. La firme dévoile aujourd’hui le Ronin-S, un stabilisateur trois axes conçu pour accueillir des appareils photos mirrorless (comme un Sony a7 par exemple) ainsi que des réflexes plus imposants.

Le Ronin-S est listé dans la gamme professionnelle de DJI, pour permettre de répondre aux besoins des producteurs de vidéo contraints de voyager léger. Il est possible de le tenir à une main (mais attention au poids !) et tous les boutons tombent naturellement sous le pouce : un joystick de contrôle, un bouton pour prendre des photos et un pour gérer l’enregistrement vidéo.

Un troisième bouton permet de sélectionner différents paramètres personnalisés (préalablement enregistrés) pour la vitesse de rotation de la tête pivotante. DJI laisse aussi la possibilité de monter divers accessoires de la marque sur le Ronin-S, afin de laisser aux professionnels le plus de latitudes possibles pour travailler.

Une console de jeux en kit, pour initier les enfants à l’électronique

consolekit

On est loin des avancées futuristes des géants technologiques qui envahissent le CES: à partir de circuits imprimés, de fils électriques ou encore de boutons en plastique, “vous devez l’assembler vous-même, et apprendre un peu d’électronique, avant de pouvoir y jouer”, explique sur un petit stand discret Albert Gajsak, étudiant ingénieur de 19 ans aux cheveux longs, qui a créé la console “MAKERbuino” avec l’aide de son père.

Concrètement, explique-t-il, “quand vous ouvrez la boîte, vous avez ces petits sacs, et il faut tout souder ensemble (…) en suivant la notice qui est en ligne”, dit-il encore, estimant qu’il faut 6 heures maximum pour avoir un “produit fini”.

Elle est translucide, équipée de plusieurs boutons colorés et d’un petit écran basique noir et blanc, qui n’est pas sans rappeler les premiers modèles de Gameboy, la célèbre mini-console de Nintendo.

“Nous voulons que les gamins passent de consommateurs à créateurs. Nous voulons qu’ils soient actifs, plutôt qu’ils restent assis à jouer à la Playstation”, la console à succès de Sony, assure avec enthousiasme le jeune homme, qui jure que le kit est à la portée de n’importe quel enfant à partir de 11 ans.

Elle est livrée, à partir de 50 euros, avec des jeux qui fleurent bon les années 80, comme Tetris ou Space Invaders, et d’autres peuvent être téléchargés en ligne.

Un clavier mécanique pour smartphones

KEYBOARD

Compatible uniquement avec les smartphones Moto Z, Z Play et Z Play 2 de Lenovo, l’accessoire imaginé par Lenovo permet d’ajouter un clavier mécanique à un smartphone par le biais d’une petite extension baptisée “Moto Mod”, vendue dans le commerce 99$.

L’accessoire vient se glisser au dos du smartphone et permet de transformer son mobile en une véritable station de travail portable, pour dactylographier un texte dans le train ou chatter avec ses amis.

Un produit de niche qui pourrait séduire ceux qui n’ont toujours pas pu abandonner leur smartphone BlackBerry…

Un accessoire ingénieux pour faire disparaître les bordures d’écran d’ordinateur

Bezel-free-kit-Asus

Les gamers (et certains professionnels) qui utilisent deux ou trois ordinateurs en simultané seront ravis d’obtenir l’illusion d’un seul et unique écran large incurvé grâce à cet ingénieux système de miroirs réfléchissants montés sur des supports à positionner entre les écrans. Aucun démontage ni élément électronique n’entre ici en compte: « De fines lentilles verticales sont placées le long de la séparation, là où les écrans se rencontrent. Elles contiennent des micro-structures optiques qui réfractent la lumière », lit-on sur le site d’Asus.

Pour un résultat optimal, les moniteurs doivent idéalement être identiques, possédant la même diagonale, et doivent être positionnés à 130°.

Il n’y a pour l’instant aucun prix ni date de sortie officielle pour le Bezel-Free Kit d’Asus, celui-ci étant encore à l’état de prototype.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a six ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. Benjamin

    10 janvier 2018 at 19 h 10 min

    Le camion autonome à pizza… Black Mirror S04!!!

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>