Il s’agit d’un dérivé du HD 800 S.

HD820

Amoureux de la mélodie, pourfendeurs des signatures sonores triturées sur l’autel de la basse exacerbée et de l’aigu criard, voici peut-être celui qui comblera vos désirs. Avec le HD 820, Sennheiser ne propose ni plus ni moins qu’une version fermée du très élitiste HD 800 S. Pour les néophytes, les casques audios sont soit ouverts, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’isolation extérieur, soit fermés, donc conçus de sorte que le son ne profite qu’à celui qui porte le casque.

Un casque ouvert propose généralement une bien meilleure spatialisation du son, mais n’isole en aucun cas des bruits extérieurs. De plus, n’importe qui se tenant à côté de vous entend votre musique. C’est pourquoi ce genre de casque est généralement utilisé en intérieur.

A l’inverse, un casque fermé vous isole du reste, mais vous rappelle que vous êtes dans votre monde avec un son plus « étouffé ». Le pari que prend Sennheiser avec le HD 820, c’est de proposer un casque fermé avec la meilleure qualité d’écoute possible, comme un casque ouvert. Et en plus, le nouveau venu est diablement beau, avec une finition hors pair en verre Gorilla Glass (le même que l’écran qui équipe de nombreux smartphones).

Entre le 800 S et le 820, peu de chose changent hormis le design. Les coussinets adoptent un nouveau revêtement en cuir synthétique et microfibre tandis que le connecteur jack est un 4,4 mm Pentaconn (au lieu d’un 3,5 traditionnel).

Bien évidemment, il y a un Mais. 2.399 €. Si la lecture du prix vous a fait bondir, c’est que ce produit n’est pas conçu pour vous et que vous n’avez probablement pas tout l’équipement audio haute résolution nécessaire à la pleine exploitation d’un casque comme le Sennheiser HD 820. Sinon, vous savez ce qu’il vous reste à faire : économiser avant la sortie officielle cet été…