Bientôt la fin pour GoPro?

Par posté le 9 janvier 2018

En perte de vitesse depuis plusieurs années, GoPro est à son plus bas niveau historique à la Bourse de New York.

GoPro

Ce lundi 8 janvier, l’action du fabricant américain de mini-caméras embarquées GoPro a chuté de 13%. Sa capitalisation boursière est passée sous la barre du milliard de dollars, contre près de 11 milliards en octobre 2014. Face à cette débandade que n’ont pas pu relever les fêtes de fin d’année, GoPro a annoncé de nouvelles mesures économiques drastiques.

Le groupe stoppe ainsi la production de son drone Karma à peine plus d’un an après son lancement et compte réduire ses dépenses en licenciant plus de 250 personnes supplémentaires, soit environ 20 % de ses effectifs. En tout, plus de 800 postes auront été supprimés en deux ans.

« GoPro est déterminé à redresser son activité en 2018 », assure son fondateur et patron Nick Woodman, qui réduit en 2018 son salaire fixe à un dollar symbolique. En réduisant ses dépenses, le groupe espère redevenir rentable au second semestre, même s’il envisage une revente. Selon CNBC, GoPro aurait en effet mandaté la banque JPMorgan pour trouver un repreneur.

Le pionnier des mini-caméras d’action

Passionné de surf, Nick Woodman a débuté en ajoutant une sangle à un appareil photo étanche afin de le fixer autour du poignet. Le dispositif se vendant comme des petits pains sur les plages californiennes, il décide en 2005 de commercialiser ses caméras. Très vite, les professionnels et fans de sports extrêmes se les procurent et inondent le Web de leurs vidéos. Après la vente de plusieurs modèles améliorés, GoPro entre en bourse en 2014 et lève 427 millions de dollars.

Mais la concurrence de diverses entreprises (notamment du côté de la Chine où les prix sont cassés) mais aussi des smartphones donnent un sérieux coup dans l’aile de l’entreprise californienne durant ces deux dernières années. Les derniers modèles n’ont pas permis de relancer les ventes et le lancement en 2016 du drone Karma est une catastrophe, notamment à cause d’un défaut pouvant entraîner la chute de l’appareil en plein vol, obligeant GoPro à renvoyer vers l’usine ses premières unités vendues. Au quatrième trimestre 2017, GoPro affichait un chiffre d’affaires de 340 millions de dollars, contre 541 millions en 2016.

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone, je suis un cinéphile acharné ainsi qu’un authentique gamer, amateur de technologies. Trois noms incontournables qui ont forgé ma geekitude grâce à leur génie: John Carpenter, Shigeru Miyamoto et Steve Jobs.
Twitter : @SamuelTub

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>