Les 10 films / séries qu’il ne fallait pas manquer sur Netflix en décembre

Par posté le 6 janvier 2018

Chaque mois, la rédaction de Geeko sélectionne pour vous les 10 meilleures nouveautés ajoutées au catalogue de Netflix au cours des 30 derniers jours. L’occasion de redécouvrir quelques grands classiques du cinéma, mais aussi et surtout les meilleures exclusivités Netflix ainsi que certaines perles moins connues.

Black Mirror – Saison 4

black mirror

Considéré par certains comme le nouveau Twilight Zone, l’anthologie de science-fiction continue plus que jamais d’explorer un futur high-tech retors où les dérives de nos sociétés contemporaines se reflètent sur les écrans noirs de nos bibelots technologiques. Fascinantes, agaçantes et toujours cyniques, les six nouvelles histoires, parfois inégales, de cette nouvelle saison remplissent dans l’ensemble leur fonction et sont tout aussi réjouissantes que les précédentes. Vivement la prochaine fournée !

El Chapo – Saison 2

EL CHAPO

La série mexicaine relatant l’histoire vraie de l’avènement, de la capture et de l’évasion du célèbre narcotrafiquant Joaquín “El Chapo” Guzmán revient pour une seconde saison. Laissé en prison à l’issue de la première partie, le baron de la drogue entame dans cette suite sa cavale. Une intrigue une fois de plus entremêlée d’éléments politiques, certains dirigeants voulant contrôler le trafic de drogue au Mexique avec l’aide d’El Chapo. Ce qui déclenche, comme nous le montre cette nouvelle saison toujours aussi brutale, la pire guerre contre les cartels de la drogue du pays.

The Crown – Saison 2

the crown

La série-phare retraçant le règne d’Elisabeth II montre dans cette seconde saison comment cette dernière doit faire face, dix ans après son accession au trône, à l’instabilité politique du Royaume-Uni au sortir de la seconde guerre mondiale. Devant concilier la tradition monarchique avec les changements socio-économiques, la reine doit aussi plus que jamais faire face à son infidèle de mari. Éprise de mélancolie et de solitude, Elisabeth croise dans cette saison de nouveaux personnages tels qu’un journaliste qui critique sa communication, un évangéliste qui remet sa foi en question ou encore les Kennedy. La série The Crown se veut toujours aussi luxueuse et interprétée avec précision par Claire Foy et Matt Smith dans les rôles principaux, qui laisseront leur place à une nouvelle équipe pour les besoins de la troisième saison.

Chasseurs de trolls – Saison 2

trollhunters

Créée par Guillermo del Toro (Hellboy, Le Labyrinthe de Pan) et majoritairement animée par Rodrigo Blaas (artiste ayant œuvré sur Les Indestructibles, Ratatouille ou encore WALL-E), Chasseurs de trolls est dans le haut du panier en matière de série animée à destination des (grands) enfants. Cette seconde saison permet d’atteindre la somme de 39 épisodes (chacun d’une vingtaine de minutes) narrant avec humour et inventivité le combat de Jim Lake qui, après avoir découvert une amulette magique, devient le défenseur des trolls qui vivent dans notre monde, à l’abri du regard des humains. On y retrouve l’amour des monstres de Guillermo del Toro avec en plus cette touche d’ingénuité propre à un divertissement pour les plus jeunes. Une belle surprise qui manie à merveille créatures mythologiques et modernité…et qui pourrait très bien aussi plaire aux adultes.

The Lego Movie

lego movie

Le premier long métrage cinéma Lego est une petite merveille. Bénéficiant d’une animation mêlant stop-motion (avec de véritables briques Lego, donc !) et effets numériques, il arbore une esthétique renversante. En outre, il est bourré d’action et d’humour aussi bien destiné aux enfants qu’aux adultes. On conseillera d’ailleurs à ces derniers de le savourer en v.o., avec les voix de Will Arnett, Chris Pratt, Will Ferrell, Morgan Freeman, Liam Neeson ou encore Jonah Hill.

On l’appelle Jeeg Robot

jeeg-robot

Cette production italienne embrasse la thématique du super-héros un peu à la manière d’un Kick-Ass, tout en conservant intacte son identité européenne. Affublé de pouvoirs surhumains le rendant invincible, un petit criminel protège au cœur d’une Rome gangrénée par le crime et la pauvreté, une jeune fille fragile des griffes d’un mafieux mégalomane. Entre parodie et pop culture assumée, On l’appelle Jeeg Robot est un film jubilatoire, parfois violent, mais aussi traversé par une certaine tendresse. Une belle curiosité qui nous change un peu des marvelleries.

13 hours

13hours

Entre deux Transformers, Michael Bay se penche sur des cas plus sérieux, voire carrément réels. Après Pearl Harbour et No Pain No Gain, 13 Hours se penche sur les évènements survenus le 11 septembre 2012 dans la ville de Benghazi en Libye où six opérateurs de sécurité ont lutté durant 13 heures contre des terroristes qui ont pris pour cible un camp des Missions Spéciales de l’Armée Américaine ainsi qu’une agence de la CIA. Un concentré d’action totalement passé inaperçu lors de sa sortie en salle qui mérite pourtant, bien plus qu’un énième Transformers, que l’on s’y attarde.

Creep 2

CREEP 2

Creep premier du nom parvenait avec trois fois rien à plonger le spectateur dans un état de malaise et d’angoisse. Budget anémique, deux acteurs en mode impro, aucun effet spécial, ce found footage morbide marquait la naissance d’un serial killer pour le moins inquiétant. Reprenant quasi la même formule, Creep 2 nous replonge dans une maison perdue au fond des bois mais adopte cette fois le point de vue du psychopathe incarné par Mark Duplass (par ailleurs coproducteur et coscénariste des deux films). Celui-ci a le blues du tueur et va se confesser à une vidéaste à la recherche d’un sujet en or pour ses capsules qui font à peine plus dix vues sur le Web. On n’en dira pas plus sur cette suite étonnamment drôle et ambiguë bien supérieure à son prédécesseur. A savoir qu’un troisième opus est d’ores et déjà prévu.

The Thing

Thing, The (1982)

Angoissant, étrange, paranoïaque, cauchemardesque,… The Thing est un chef d’œuvre du cinéma d’épouvante qui surpasse son modèle d’origine (il s’agit pour rappel du remake du film de 1951 signé par Christian Nyby et Howard Hawks intitulé La Chose d’un autre monde) et est devenu une référence absolue en la matière. Mettant douze hommes (dont l’excellent Kurt Russell) en proie à une chose venue d’ailleurs qui peut infecter et prendre l’apparence de tout organisme, le film rassemble une équipe de talentueux artistes. Maquillages encore aujourd’hui saisissants, musique atmosphérique du maestro Ennio Morricone et le talent de metteur en scène de John Carpenter font de The Thing un indispensable à (re)découvrir d’urgence.

Wanted

Film Title: Wanted

Sorti en 2008, Wanted a le mérite d’être la toute première adaptation cinématographique d’un comic book de Mark Millar (Kick-Ass, Kingsman). L’intrigue (celle du film, en tous cas) est très mince : on y suit un jeune looser qui va rejoindre une curieuse organisation criminelle où il va apprendre à tuer. Violemment. Car Wanted ne fait pas dans la dentelle : rythme effréné, scènes d’action surréalistes, mise en scène épileptique, gunfights sanglants, la surenchère est le mot d’ordre et ce, jusque dans la prestation tatouée d’Angelina Jolie. Wanted est typiquement un plaisir coupable dont il ne faut, comme l’alcool, ne pas trop abuser. Notons que l’arrivée de Wanted dans le catalogue Netflix est tout à fait logique suite à l’acquisition par Netflix de la maison d’édition Millarworld, la plateforme de streaming développant d’ailleurs une série exclusive Wanted.

Nos précédentes sélections:

- Notre sélection du mois de novembre 2017
- Notre sélection du mois d’octobre 2017
- Notre sélection du mois de septembre 2017
- Notre sélection Netflix du mois d’août 2017
- Notre sélection du mois de juillet 2017
- Notre sélection du mois de juin 2017
- Notre sélection Netflix du mois de mai 2017
- Notre sélection Netflix du mois d’avril 2017
- Notre sélection Netflix du mois de mars 2017
- Notre sélection Netflix du mois de février 2017
- Notre sélection Netflix du mois de janvier 2017

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone, je suis un cinéphile acharné ainsi qu’un authentique gamer, amateur de technologies. Trois noms incontournables qui ont forgé ma geekitude grâce à leur génie: John Carpenter, Shigeru Miyamoto et Steve Jobs.
Twitter : @SamuelTub

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>