Après la fin de la prise jack, Samsung propose carrément de se passer d’écouteurs en public.

SAMSUNG CSC

L’idée va un peu à l’encontre de tous les efforts technologiques de ces dernières années. Les fabricants d’appareils audio n’ont cessé de nous enfermer un peu plus dans notre monde, pour nous couper du reste. Il y a eu les écouteurs. Puis les intraauriculaires. Puis les casques à réduction de bruit active. Samsung jette un pavé dans la marre et propose de se rouvrir aux autres.

Comment ? Au moyen d’enceintes ultra directionnelles, qui permettent uniquement à ceux qui les utilisent d’en entendre le son. Trois appareils seront présentés au CES : un tour de cou, une petite enceinte portable, et un strap à attacher à son smartphone. Pour le moment, rien n’a filtré sur comment cette technologie fonctionne et l’on ne sait pas encore si elle s’avère vraiment efficace à l’usage (qualité du son ?).

Sur le papier par contre, les bénéfices sont multiples. Déjà, les risques de lésions dû à une l’écoute de musique sur une longue période sont réduits. Ensuite, en n’étant pas coupé des bruits du monde extérieur, l’utilisateur prend moins de risques en traversant une rue par exemple. Enfin, écouter plusieurs contenus audios dans une même pièce sans se gêner les uns les autres devient possible sans l’utilisation d’écouteurs, qui peuvent empêcher une conversation.

Beaucoup d’interrogations demeurent, toutefois, notamment en ce qui concerne le prix, la réelle capacité des enceintes à ne diffuser que ce qui est nécessaire à l’écoute privée ou encore l’utilisation de plusieurs dispositifs dans des endroits confinés comme les transports en commun.