La reconnaissance faciale mise en place lors des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020

Par posté le 2 janvier 2018

La sécurité lors des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 va être assistée de la technologie de reconnaissance faciale. Une technologie qui devrait scanner jusqu’à 400.000 visages lors de l’évènement.

news-guide-d-achat-cameras-surveillance

D’après des propos recueillis par le Japan Times auprès de sources proches du comité organisateur des Jeux Olympiques, la mise en place d’un tel dispositif de sécurité serait utilisée principalement pour amener les athlètes ainsi que les journalistes plus facilement à leur destination sans rencontrer d’encombre. Ce système éviterait ainsi l’intrusion de personnes non autorisées dans les endroits sensibles et éviterait divers potentiels incidents.

La reconnaissance faciale dans le cadre de cet évènement serait utilisée – toujours selon les sources du Japan Times – afin de réduire les temps d’attente pour accéder aux différents lieux où se déroulera la compétition durant les Jeux. Il n’est pas question de lutter contre le terrorisme dans ce cas précis, mais d’éviter l’usurpation d’identité. En effet, le problème que devrait régler ce nouveau dispositif de sécurité, c’est l’utilisation de carte d’identité volée ou fausse. Avec la reconnaissance faciale, pas de doute sur l’identité des athlètes et des participants.

En effet, les personnes « impliquées dans les Jeux » recevront une carte d’identité spéciale avec des images de leur visage. Cela impliquera tant les athlètes que les journalistes et autres membres du personnel.

Le système de reconnaissance faciale balayera automatiquement le visage de toutes les personnes entrant dans certaines pièces où se déroulent les jeux et comparera leurs visages avec les données préalablement enregistrées dans leur dossier. En cas de non-conformités, un signal sera alors envoyé à la sécurité de l’évènement afin de mener une enquête plus approfondie.

Toujours selon la source du journal japonais, la technologie utilisée sera celle de NEC, jugée très précise par ses utilisateurs puisqu’il peut différencier des vrais jumeaux et identifier des individus ayant subi une chirurgie plastique.

Ce ne sera pas la première fois que le Japon utilise ce genre de technologie sur son territoire. En effet, l’aéroport de Tokyo dispose déjà du même dispositif de sécurité. Le sujet restant sensible, nombreux sont encore ceux qui s’inquiètent de voir leurs photos ajoutées à de gigantesques bases de données…

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>