Un logiciel malveillant a fait son apparition sur l’application de messagerie de Facebook, celui-ci créerait secrètement une monnaie-virtuelle.

facebook-messenger-768x576

Des chercheurs de la firme de cybersécurité de Trend Micro ont découvert un malware capable de miner de la crypto-monnaie, Monero. Ce virus a d’abord été observé en Corée du Sud, il agirait secrètement depuis Facebook Messenger. Nommé Digmine, ce logiciel ciblerait un maximum d’utilisateurs afin de récolter le plus de Monero possible.

Dans les faits, le malware se présenterait sous la forme d’une vidéo envoyée sur une conversation Messenger et ne serait dangereuse que si l’utilisateur l’ouvre à partir de Google Chrome. Pas de problème si on l’ouvre depuis une autre plateforme – autre navigateur ou depuis un smartphone -, même s’il existe toujours un potentiel risque que les pirates prennent le contrôle du compte Facebook de leur victime.

Crédit : Trend Micro
Crédit : Trend Micro

La présence de Digmine sur une machine pourrait également ralentir celle-ci ou tenter de se propager en contaminant les contacts de l’utilisateur. En effet, les chercheurs de Trend Micro ont affirmé que “Si le compte Facebook de l’utilisateur est configuré pour se connecter automatiquement, Digmine manipulera Facebook Messenger afin d’envoyer un lien vers le fichier aux amis du compte”.

L’important pour les pirates est le nombre de machines contaminées. Plus il y en a, plus les bénéfices seront importants, comme l’expliquent les chercheurs de Trend Micro « Et comme beaucoup de systèmes cybercriminels, les chiffres sont cruciaux – à des grands nombres de victimes équivalent à des profits potentiellement plus importants, le fait qu’ils se greffent sur des plateformes populaires telles que les médias sociaux pour diffuser leurs logiciels malveillants n’est pas surprenant. » La popularité de l’extraction de crypto-monnaie est de plus en plus croissante, avec la valeur que prend les Bitcoins, il n’est pas étonnant de voir des nouvelles tentatives du genre

Il est recommandé de faire attentions aux messages qu’on reçoit de personnes inconnues. Il est préférable d’éviter d’ouvrir les fichiers envoyés et de bloquer ces personnes.